Site Feedback

Après les verbes marquant l'émotion, le sentiment, l'appréciation, l'étonnement

 

Je suis heureux(reuse) que, je me réjouis que, j'apprécie que, j'apprécierais que, je regrette que, il est surprenant que, il est étonnant que, c'est bizarre que, c'est dommage que, il me plaît que, ça me plaît que, je crains que, je suis étonné(e) que, je suis surpris(e) que, c'est incroyable que, je suis désolé(e) que...

Je me rejouis que l'on puisse enfin se rencontrer !

Share:

Comments

 

J'apprécierais que tu (prendre) le temps de parler avec moi.

J'apprécierais que tu prisses le temps de parler avec moi.

 

Et non !  Ce n'est pas ça. Il faut savoir (et c'est plutôt bien de le savoir) que l'imparfait du subjonctif (que tu prisses) et le plus-que-parfait (que tu eusses pris) du subjonctif ne s'utilise plus ou pratiquement plus ni dans la conversation, ni dans les romans ou différents écrits. On peut les retrouver dans les écrits anciens mais plus maintenant.

De nos jours, on n'utilise plus que le subjonctif présent et le subjonctif passé. Ca fait ça de moins à apprendre !

J'apprécierais que tu prennes le temps de parler avec moi.

 

Oui !

On est vraiment heureux que vous (pouvoir voyager) avec nous !

On est vraiment heureux que vous puissiez voyager avec nous!

 

Oui !

Ca me plaît que tu (mettre) ta belle robe rouge.

Ça me plaît que tu mettes ta belle robe rouge.

 

Oui !

Il est surprenant que vous n'(avoir) pas encore déménagé !

 

Oui ! ("déménager" en un seul mot)

C'est vraiment étrange que Kévin n'(avoir) pas encore fabriqué une cabane à oiseaux avant que l'hiver n'(arriver) !

 

Add a comment