Site Feedback

Les nouvelles technologies (pour exposition orale - I)

Les nouvelles technologies on supposé, dès leur apparition dans les années 70, une vraie révolution dans la vie humaine.
Dans une première partie, nous offrirons un bref renseignement de charactère historique, qui permettra comprendre comment l'irruption des micro-ordinateurs s'est produite. À continuation, nous explorerons deux aspects différents de ce phénomène: le premier fait référence à l'impact de l'usage des technologies sur les capacités cognitives de l'homme, le deuxième (, quant à lui?,) indique la façon comme elles sont utilisées pour le control de la criminalité, plus concrètement dans le cas des enregistrements des participants dans de manifestations.
Les documents entendus pour l'élaboration de cette présentation sont, premièrement, l'interview effectué au directeur du Musée de l'informatique de Paris, Monsieur Philippe N., par le journaliste X.X.; deuxièmement, un extrait de la conférence dictée par le prestigieux philosophe Y.Y. au sein de l'Université X le 4 janvier 1989 et, finalement, un extrait de l'intervention du porte-parole de la police de Bruxelle-Ixelles à propos des enregistrement dans de manifestations.
En ce qui concerne la perspective historique, l'historien Philippe N. fait part de l'origine nord-américain des micro-ordinateurs dans les années 70 du passé siecle. Il relève comment, à l'époque, le public pour ces appareils était restreint: il s'agisait dans la plupart des cas d'experts qui dédiaient leur temps à l'essor (au développement?) de nouvelles fonctions, ce qui requerait la connaissance des langages de programmation de l'époque. Dans la culture populaire, le micro-ordinateur est devenu immédiatement symbole des possibilités presque infinies que les nouvelles technologies offraient à l'homme.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Les nouvelles technologies (pour exposé orale - I)

    Les nouvelles technologies ont entrainé supposé, dès leur apparition dans les années 70, une vraie révolution dans la vie humaine.
    Dans un premier temps une première partie, nous ferons offrirons une bref brève renseignement de charactère partie historique, qui permettra de comprendre comment l'irruption des micro-ordinateurs s'est produite. À continuation Dans une  seconde partie, nous explorerons deux aspects différents de ce phénomène: le premier aspect fait référence à est celui de l'impact de l'usage des technologies sur les capacités cognitives de l'homme, le deuxième aspect, quand à lui, indique la façon comme elles sont utilisées est celui de l’utilisation des ordinateurs pour le contrôle de la criminalité, et plus concrètement dans le cas des enregistrements de participants aux manifestations.
    Les documents entendus sur lesquels je m’appuierai pour l'élaboration de cette présentation sont, premièrement, l'interview effectué au du directeur du Musée de l'informatique de Paris, Monsieur Philippe N., effectuée par le journaliste X.X.; deuxièmement, un extrait de la conférence dictée donnée par le prestigieux philosophe Y.Y. au sein de l'Université X le 4 janvier 1989 et, finalement, un extrait de l'intervention du porte-parole de la police de Bruxelles à propos des enregistrements d’identité dans lors de manifestations.
    En ce qui concerne la perspective l’histoire historique des nouvelles technologies, l'historien Philippe N. fait part de l'origine nord-américaine des micro-ordinateurs dans les années 70 du siècle passé. Il relève explique qu’à l'époque, le public pour l’accès à ces appareils était restreint pour le public: il s'agissait dans Les utilisateurs étaient la plupart du temps des  cas d'experts qui dédiaient leur temps au développement de nouvelles fonctions, ce qui requerait demandait la connaissance des langages de programmation de l'époque. Dans la culture populaire, le micro-ordinateur est devenu immédiatement symbole des possibilités presque infinies que les nouvelles technologies offraient à l'homme.

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More