Site Feedback

Les nouvelles technologies (pour exposition orale - II)

Les conséquences de l'introduction à grande échelle des nouvelles technologies dans notre vie sont devenues sensibles dans tous les domaines du quotidien. Dans ce sens, le deuxième et le troixième documents entendus soulignent deux questions transcendentales.

L'idée exposée par le philosophe peut être résumée dans ces termes: la réalisation par les machines d'un nombre considérable de tâches qui, jusqu'au présent, étaient réalisées par l'homme, entraîne un changement radical dans la façon dans laquelle celui-ci utilise ses facultés cognitives. Autrement dit, on fait servir d'ores-et-déjà son cerveau d'une manière différente à celle de nos ancêtres. Cela répond (?) au fait que l'homme n'a plus besoin de porter dans son cerveau de grandes quantités de donnés ni d'utiliser ses capacités mentales pour effectuer des opérations intellectuelles complexes; par contre, libérés de ces obligations, on peut dire qu'on est maintenant condemnés à se livrer à la créativité et à une nouvelle forme d'intelligence.

L'intervention du porte-parole de la police, toutefois, nous montre l'autre côté de la monnaie: la technologie n'est toujours pas libératrice, puisqu'il existe le risque qu'elle soit utilisé contre l'homme. Ainsi, le journaliste qui interroge le porte-parole nous donne à comprendre que l'enregistrement de manifestants peut vulnérer leurs droits, même si l'interviewé insiste sur ce qu'il ne sont enregistrés que pour la prévention de la criminalité et le vandalisme.

En conclusion, après avoir exposé l'origine de ces technologies et deux des effets qu'elles ont dans notre vie quotidienne aujourd'hui, il ne reste que (de?) se demander quels seront les changements qui sans aucun doute [--merci, Pierre-Emmanuel!- :-) ] auront lieu dans nos sociétés dans l'avenir comme résultat de l'évolution et prolifération de la technologie.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Les conséquences de l'introduction à grande échelle des nouvelles technologies dans notre vie sont devenues sensibles considérables dans tous les domaines du quotidien. Dans ce sens, Le deuxième et le troisième document entendus sur lesquels je m’appuie soulignent deux questions transcendentales montrent deux conséquences très opposées.

    La première conséquence est que nous sommes libérés de nombreuses tâches. L'idée exposée par le philosophe Y.Y peut être résumée dans ces termes: la réalisation par les machines d'un nombre considérable de tâches qui, jusqu'au présent, étaient réalisées par l'homme, entraîne un changement radical dans la façon dans laquelle celui-ci utilise ses facultés cognitives. Autrement dit, on fait servir utilise d'ores-et-déjà son cerveau d'une manière différente de celle de nos ancêtres. Cela répondau fait que L'homme n'a plus besoin de porter dans son cerveau de grandes quantités de données ni d'utiliser ses capacités mentales pour effectuer des opérations intellectuelles complexes; par contre, libérés de ces obligations, on peut dire qu'on est que nous sommes maintenant condemnés condamnés à se nous livrer à la créativité et à une nouvelle forme d'intelligence.

    La deuxième conséquence est que nous pouvons perdre nos droits à cause de cette technologie. C’est le revers de la médaille qui nous est présenté par le journaliste lors de l'intervention du porte-parole de la police: la technologie n'est pas toujours libératrice, puisqu'il existe le risque qu'elle soit utilisée contre l'homme. Ainsi, le journaliste qui interroge le porte-parole nous donneà fait comprendre que l'enregistrement de manifestants peut vulnérer *rendre vulnérables leurs droits, même si l'interviewé insiste  ce qu'il ne sont enregistrés sur le fait que les enregistrements ne servent que pour la prévention de la criminalité et le du vandalisme.

    En conclusion, après avoir exposé l'origine de ces technologies et deux des effets qu'elles ont dans notre vie quotidienne aujourd'hui, il ne reste qu’à se demander quels seront les changements qui sans aucun doute [--merci, Pierre-Emmanuel!- :-) ] auront lieu dans nos sociétés dans l' avenir comme résultat de l'évolution et prolifération de la technologie.


    *ou mieux: porter préjudice à leurs droits

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More