Site Feedback

Stéphane Hessel- l'essai "indignez-vous!"

Indignez-Vous!

Dans son essai „Indignez-Vous“ publié en 2010, il appelle pour demander les gens de désobéir. Maintenant, ce livre est publié dans 100 langues différentes et on a vendu plus de 1 millions des copies.

Dans le texte, Stéphane Hessel critique les inégalités de richesse, la politique d’immigration. Il regrette le poids du monde financier dans les choix politiques. Autant les démonstrations a Wallstreet, le mouvement « occupy » que les manifestations en Espagne 2011 sont influencées par cet essai. Les participants en Espagne même se nommés les « indignés » (indignados)

Mais ce texte ne recevra pas seulement des réactions positives : Quelques journalistes disent, que ce livre n’est pas un essai, mais une manifeste. Pierre Assouline voit pour sa part dans Indignez-vous un texte « dégoulinant de bons sentiment » qui s’arroge le droit de parler aux noms des idéaux de la Résistance, incite ses contemporains « à s’engager sous l’empire de l’émotion et non sous celui de la réflexion « et fait preuve d’une indignation a « géométrie variable », réservée á Israël « pays honni »

En mars 2011 Stéphane Hessel publie « Engagez-vous », dans lequelle il aussi répond à un certain nombres des critiques adressées au premier volume.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Stéphane Hessel- l'essai "indignez-vous!"

    Indignez-Vous!

    Dans son essai „Indignez-Vous“ publié en 2010, il appelle pour demander les gens de désobéir il appelle les gens à désobéir. Maintenant, ce livre est publié dans 100 langues différentes et on en a vendu plus de 1 millions des copies.

    Dans le ce texte, Stéphane Hessel critique les inégalités de richesse, la politique d’immigration. Il regrette le poids du monde financier dans les choix politiques. Autant les démonstrations a à Wallstreet, le mouvement « occupy » que les manifestations en Espagne 2011 sont influencées par cet essai. Les participants en Espagne même se nommés  se sont même nommés les « indignés » (indignados)

    Mais ce texte ne recevra pas seulement des réactions positives : quelques journalistes disent (ici, il n'y pas virgule) que ce livre n’est pas un essai, mais une manifeste. Pierre Assouline voit pour sa part dans Indignez-vous un texte « dégoulinant de bons sentiment » qui s’arroge le droit de parler aux noms des idéaux de la Résistance, incite ses contemporains « à s’engager sous l’empire de l’émotion et non sous celui de la réflexion» et fait preuve d’une indignation a « géométrie variable », réservée á Israël « pays honni »

    En mars 2011 Stéphane Hessel publie « Engagez-vous », dans lequelle il aussi répond répond aussi à un certain nombres des critiques adressées au premier volume.

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More