Site Feedback

Colocation

Dans mon cours de français on a parlé aujourd'hui des colocataires, si l'on aimerait être colocataires, vivre avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas. Franchement, je crois que je n'aimerais pas du tout cette expérience, pour deux raisons: la première, parce que j'aime bien ma liberté, je n'ai pas de problèmes s'il faut partager quelque chose, mais partager la salle de bains avec un inconnu, ou le réfrigérateur, ce sont des choses que je trouve assez embêtantes, car il y a trop de possibilités de trouver quelqu'un qui ne sera pas assez gentil, qui sera égoïste ou qui aura un vice que je ne supporte pas (soit fumer, soit boire, soit faire des fêtes dans l'appartement qu'on partage). Sinon, si c'était quelqu'un à qui je faisais vraiment confiance, je n'aurais pas de problème, on pourrait faire les courses ensemble, et je me sentirais plus libre, sachant que cette personne allait me respecter et me laisser tranquille quand je suis occupée ou quand je ne veux parler avec personne. C'est bien vrai que si un jour j'ai besoin de partir dans un autre pays et je n'ai pas assez d'argent pour louer un appartement, je n'aurai pas de choix, et je serai colocataire, mais je préférerai partager un appartement ou une maison avec quelqu'un de plus âgé que moi, car comme ça au moins je penserai (peut-être erronéement) que c'est quelqu'un de responsable et plus tolerant. Bref, on verra, si un jour je me vois dans cette situation, peut-être je changerai d'avis.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    La colocation

    A mon cours de français aujourd'hui, on a parlé des colocataires, si l'on aimerait être colocataires, vivre avec quelqu'un qu'on ne connaissait pas. Franchement, je crois que je n'aimerais pas du tout cette expérience, pour deux raisons: la première, parce que j'aime bien ma liberté, je n'ai pas de problèmes s'il faut partager quelque chose, mais partager la salle de bains avec un inconnu, ou le réfrigérateur, ce sont des choses que je trouve assez embêtantes, car il y a une grande probabilité de tomber sur quelqu'un qui ne sera pas assez gentil, qui sera égoïste ou qui aura un vice que je ne supporterais pas (soit fumer, soit boire, soit avoir des fêtes à l'appartement qu'on partage). Sinon, si c'était quelqu'un à qui je fais vraiment confiance, je n'aurais pas de problème, on pourrait faire les courses ensemble et je me sentirais plus libre, sachant que cette personne va me respecter et me laisser tranquille quand je suis occupée ou quand je ne veux parler avec elle. C'est bien vrai que si un jour j'ai besoin de partir dans un autre pays et je n'ai pas assez d'argent pour louer un appartement, je n'aurai pas le choix, et je serai colocataire, mais je préférerai partager un appartement ou une maison avec quelqu'un de plus âgé que moi, car comme ça au moins je penserai (peut-être erronéement) que c'est quelqu'un de responsable et plus tolérant. Bref, on verra, si un jour je me retrouverai dans cette situation, peut-être je changerai d'avis.

     

    ----------------

    Excellent texte, je soulignerai seulement qu'en français, jamais de virgule avant le "et".

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More