Site Feedback

Quel phénomène naturel vous attendez chaque année à l'endroit où vous habitez?

 

Quel phénomène naturel vous attendez chaque année à l'endroit où vous habitez?
Quand j’habitais dans une petite ville à la region Amurskaya, j'attendais la floraison de putier au fin de mai. Il y avait beaucoup de putiers là-bas et la ville odorait de l’arôme doux et tendre. J’aimais aussi le froraison du rhododendron. Les monts autour de la ville devenait tous roses quand ce buisson était en fleurs. C'était très beau.
A Khabarovsk où j'habite maintenant il n’y a pas de forêt naturel, tout le plantage sont artificiel. Il n’y pas d’arbres qui fleurissent beaux.
Mais ici il y a un autre spectacle splendide, le débâcle du fleuve Amour. Je l’attends avec anxiété, parce que parfois le débâcle est si vite qu'on ne peut pas l’admirer pas bien. Comme ce printemps, malgré que je regardais attentivement chaque jour sur la glace par la fenêtre qui donne sur l'Amour, j'ai été en retard. Le vent violant de nuit a chassé toute la glace et à midi j'ai vu seulement les résidus pitoyable.
Mais le fleuve a débâclé, c'est à dire que l'été est tout proche !

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Quel phénomène naturel vous attendez attendez-vous chaque année à l'endroit où vous habitez?

    Quel phénomène naturel vous attendez attendez-vous chaque année à l'endroit où vous habitez?
    Quand j’habitais dans une petite ville à de la region d'Amurskaya, j'attendais la floraison de du putier au à la fin du mois de mai. Il y avait beaucoup de putiers là-bas et la ville odorait embaumait de l’ cet arôme doux et tendre. J’aimais aussi le la froraison floraison du rhododendron. Les monts autour de la ville devenait tous roses quand ce buisson était en fleurs. C'était très beau.
    A Khabarovsk où j'habite maintenant il n’y a pas de forêt naturelle, toutes les plantage plantations sont artificielles. Il n’y pas d’arbres qui avec de belles fleurs fleurissent beaux.
    Mais ici il y a un autre spectacle splendide, le la débâcle du fleuve Amour. Je l’attends avec anxiété, parce que parfois le la débâcle est si vite arrivée qu'on ne peut pas bien l’admirer pas bien. Comme ce printemps, malgré bien que je regardais attentivement chaque jour sur la glace par la fenêtre qui donne sur l'Amour, j'ai été en retard. La nuit, le vent violant violent de la nuit, a chassé toute la glace et à midi j'ai vu seulement les résidus. C'était un spectacle pitoyable.
    Mais le fleuve a débâclé n'est plus gelé, c'est à cela veut dire que l'été est tout proche !

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More