Site Feedback

pour les italiens...

...comme moi-même, c'est vraiment facile de se tromper quand on étudie une langue comme le français. Quand on approche a cette langue, la première impression est de familiarité. Il y a beaucoup de mots qui se ressemblent, mais il y a aussi beaucoup de "faux amis": on pourrait penser que pour nous, qui parlons une langue qui a les mêmes racines, le français ne devrait pas être trop dur de l'apprendre mais quand on commence à l'etudier, voilà, tous devient plus dificile :) Je voudrais (bien, je devrais) l'apprendre très bien, et je comprends aussi qu'il faut travailler beaucoup...

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

     

    Pour les italiens...

    ...comme pour moi-même, c'est/il est vraiment facile de se tromper quand/lorsque l' on étudie une langue comme le français. Quand on s'approche a de cette langue, la première impression que l'on a est celle de la familiarité (j'ai supprimé la répétition). Il y a beaucoup de mots qui se ressemblent, mais il y a aussi beaucoup de "faux amis" : on pourrait penser que pour nous, qui parlons une langue qui a les mêmes racines, le français ne devrait pas être trop dur/difficile de à l'apprendre, mais quand on commence à l'etudier, voilà, tout devient plus difficile :) Je voudrais (bien ou mieux, je devrais) l'apprendre très bien correctement, et je comprends aussi qu'il faut beaucoup travailler beaucoup...

     

    Bonjour,

     

    Dans ma précédente correction, j'ai omis beaucoup d'erreurs et je m'en excuse. Certaines fois, la fatigue prend le dessus et on oublie quelques fautes. Dans la présente correction, j'ai tout revu et ai corrigé tout ce que j'avais oublié. Je suis pratiquement sûr qu'il ne reste plus aucune erreur. Encore désolé !


    En ce qui concerne ta question pour "c'est" et "il est", c'est la même chose ! Dans ce contexte, je trouve qu'il est plus beau de dire "il est". 


    À bientôt !

     

    Pour les italiens...

    ...comme pour moi-même, c'est/il est vraiment facile de se tromper quand/lorsque l' on étudie une langue comme le français. Quand on s'approche a cette langue, la première impression est de une impression de familiarité. Il y a beaucoup de mots qui se ressemblent, mais il y a aussi beaucoup de "faux amis": on pourrait penser que pour nous, qui parlons une langue qui a les mêmes racines, le français ne devrait pas être trop dure/difficile de l' à apprendre mais quand on commence à l'etudier, voilà, tout devient plus dificile :) Je voudrais (bien, je devrais) l'apprendre très bien correctement, et je comprends aussi qu'il faut travailler beaucoup...

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More