Site Feedback

C'est une maison au centre de la chemin.

Le monument extraordinaire de l'avidité humaine a apparu dans la province chinoise de Tchjentszyan. La construction du nouveau chemin dans la région supposait un paiement solide aux propriétairs de maison, qu'il fallait démolir. D'abord, pour le déménagement à une autre place la famille Baogen a résolu accepter la somme de la compensation, cependant plus tard, elle a décidé que c'etait peu et en a prié le plus prix. Pour ne pas aller au prétexte des maîtres-chanteurs, des constructeur de la chemin ont décidé ce problème originairement.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

     

    Привет Дмитрий!

    Вот другое "свободное" вариант вашего интересного текста. Написал бы сам этим образом. Смысл тот же самый! Смешный анекдот...

    Bon courage !

     

     

    Une maison en plein milieu de la route !

     

    Un symbole extraordinaire de la cupidité de l'homme trône désormais dans la province chinoise du Tchjentszyan. En raison de la construction d'un nouvel axe routier dans la région, les propriétaires d'une maison qu'il fallait démolir devaient toucher une indemnisation financière conséquente. Dans un premier temps, pour déménager à un autre endroit, la famille Baogen s'était résolue à accepter la somme proposée. Cependant, plus tard, elle est revenue sur cette décision, trouvant que la compensation financière n'était pas assez importante et a majoré ses exigences. Pour ne pas rentrer dans ce chantage, les contructeurs de cette route ont résolu le problème d'une manière originale !!

     

     

    C'est une maison au centre de la chemin.  Une maison en plein milieu de la route

    Le un monument extraordinaire de l'avidité humaine a est apparu dans la province chinoise de Tchjentszyan.

    La construction du nouveau chemin dans la région supposait un paiement solide aux propriétairs de maison, qu'il fallait démolir.

    Le projet d'une nouvelle route dans la région promettait en échange de la démolition des maisons sur le tracé de la route, une solide compensation.

    D'abord, pour le déménagement à une autre place la famille Baogen a résolu accepter la somme de la compensation, cependant plus tard, elle a décidé que c'etait peu et en a prié le plus prix.

    Dans un premier temps, la famille Baogen, propriétaire d'une maison a accepté l'indemnité du dédommagement pour son déménagement et la perte de sa propriété. Mais, elle a par la suite changé d'avis estimant que le montant n'était pas suffisant. Elle a exigé une plus grosse somme.

    Pour ne pas aller au prétexte des maîtres-chanteurs céder au chantage, des les constructeurs de la chemin ont décidé de résoudre ce problème originairement  d'une manière originale.

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More