Site Feedback

une analyse de siheyuan de Pékin sous l’angle visuel de la mémoire collective

c'est le sommaire de mon essai.

A pékin, habiter au Siheyuan est un modèle de vie traditionnel. Siheyuan joue un rôle important dans les patrimoines culturels de Pékin, et il présente un histoire longue et une culture splendide. Mais, aujourd’hui, il est en train de disparaître à cause de la transformation urbain. Donc je voulais utiliser la théorie de mémoire collective pour analyser les fonctions sociales de siheyuan, et puis discuter l'évolution bénigne entre le modèle de vie et la mémoire collective dans le processus de transformation urbaine et la façon de restituer les meilleurs mémoires collectives.

Au début, pour trouver le sujet, j’ai fait mes recherches sur internet, les magazines et les livres spécialisés. Et puis, pour comprendre le théorie, j’ai lu le livre <les cadres sociaux de la mémoire > qui est écrit par Maurice Halbwachs, un sociologue français. Ensuit, j’ai fait des enquêtes avec les gens qui vivent dans le siheyuan. Enfin, j’ai écrit un mémoire en environ 20 milles mots.

Share:

 

5 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    une analyse de siheyuan de Pékin sous l’angle visuel de la mémoire collective

    c'est le sommaire de mon essai.

    A pékin, habiter au Siheyuan est un modèle de vie traditionnel. Siheyuan joue un rôle important dans les patrimoines culturels de Pékin, et il présente une histoire longue et une culture splendide. Mais, aujourd’hui, il est en train de disparaître à cause de la transformation urbaine. Donc je voulais utiliser la théorie de mémoire collective pour analyser les fonctions sociales de Siheyuan, et puis discuter l'évolution bénigne entre le modèle de vie et la mémoire collective dans le processus de transformation urbaine et la façon de restituer les meilleures mémoires collectives.

    Au début, pour trouver le sujet, j’ai fait mes recherches sur internet, les magazines et les livres spécialisés. Et puis, pour comprendre la théorie, j’ai lu le livre <les cadres sociaux de la mémoire> qui est écrit par Maurice Halbwachs, un sociologue français. Ensuite, j’ai fait des enquêtes avec les gens qui vivent dans le Siheyuan. Enfin, j’ai écrit un mémoire en d'environ 20 milles mots.

     

     

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More