Site Feedback

Les deux-roues: le nouveau fléau des grandes villes?

Il est vrai que, de nos jours, le temps semble presser plus que jamais. Dans les grandes villes, on a l'impression que tout le monde vit contre la montre, que ce soit au petit matin, pour ne pas arriver en retard au boulot, ou encore après la pause déjeuner, pour regagner son lieu de travail...et ainsi de suite.

Les deux-roues se sont taillé un créneau dans nos rues. Pour éviter de se voir attrapé au beau milieu d'un embouteillage, il n'y a rien de tel, ça c'est sûr. Or, chez les plus jeunes, les 45 km à l'heure qu'impose la loi comme vitesse maximale s'avèrent certainement insuffisants. En effet, les scooters trafiqués, ou débridés, comme ils préfèrent le dire, se sont multipliés ces derniers temps. Les vendeurs y ont vu de quoi mettre du beurre dans les épinards. Autrement dit, ils profitent de la mode du débridage pour arrondir leurs fins de mois, même s'ils sont conscients qu'ils encourent deux ans de prison et une amende qui peut atteindre les 30.000 euros. Quelque 90 euros supplémentaires ne figurant pas sur la facture de vente et hop, le tour est joué.

Ces véhicules, leur pot d'échappement ayant été modifié, peuvent atteindre les 90 km à l'heure, ce qui en fait de véritables torpilles roulantes, en particulier sur le périphérique. L'insouciance des jeunes et leur goût du risque, les pousse souvent à griller les feux, à changer de file sans crier gare, etc. On dirait que ces petits apprentis motards ne sont pas persuadés qu'ils peuvent même causer la mort d'un piéton qui se serait fait renverser.

Share:

 

3 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    No corrections have been written yet. Please write a correction!

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More