Site Feedback

École D'immersion Française (2)

Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que tout le monde à Toronto envoient leurs enfants à l'école d'immersion française. Quand je rencontre quelques parents dans la rue, il y a une bonne chance que leurs enfants vont à l'école d'immersion française.
Dan une école d'immersion française, toutes les matières sont enseignées en français, sauf que, bien sûr l'anglais.
Il me semble assez étrange que la plupart de ces parents ne parlent pas français et ils n'ont pas l'intention d'apprendre ça. Dans les réunions de parents, j'entends souvent les parents ils demandent aux enseignants d'aide leurs enfants parce qu'ils ne parlent pas français. C'est-à-dire, "enseignez nos enfants s'il vous plaît, mais ne pensez pas que nous aimerions les aider chez nous".
Beaucoup de parents cherchent alors des tuteurs de français. Il m'étonne comment cher serait avec ces tuteurs. Il pourrait être le double du coût d'avoir les tuteurs anglaises. Comme la plupart des parents ne parler pas le français, il n'y a pas de chance de savoir si quelque tuteur est bonne. Beaucoup de parents pensent que n'importe quel de Québec va être bonne. Autres recherchent pour les professeurs qui enseignent dans les "school boards", parce que ils doivent avoir les information 'privilégiées'.
Ma fille va aussi à une école d'immersion française. Elle aime beaucoup la langue. Je crois c'est le maniéré correcte d'apprendre une langue. On dois apprendre une langue comme ça, comme un outil pour communiquer, non pas comme un matières académique.

Share:

 

1 comment

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    École D'immersion Française (2)

    Je ne sais pas pourquoi, mais il me semble que tout le monde à Toronto envoit leurs enfants à l'école d'immersion française. Quand je rencontre quelques parents dans la rue, il y a une bonne chance que leurs enfants vont à l'école d'immersion française.
    Dans une école d'immersion française, toutes les matières sont enseignées en français, sauf que, bien sûr, l'anglais.
    Il me semble assez étrange que la plupart de ces parents ne parlent pas français et ils n'ont pas l'intention de l'apprendre ça. Dans les réunions de parents, j'entends souvent les parents demander aux enseignants d'aider leurs enfants parce qu'ils ne parlent pas français. C'est-à-dire, "enseignez à nos enfants s'il vous plaît, mais ne pensez pas que nous aimerons les aider chez nous".
    Beaucoup de parents cherchent alors des tuteurs de français. Il m'étonne comment c'est cher d'y avoir recours serait avec ces tuteurs. Ils chargent souvent le double du coût des tuteurs anglophones. Comme la plupart des parents ne parlent pas le français, il n'y a pas de chance de savoir si le quelque tuteur est bon. Beaucoup de parents pensent que n'importe quel de Québecois sera bon. D'autres cherchent des professeurs qui enseignent dans les "school boards", parce qu'ils doivent avoir des informations 'privilégiées'.
    Ma fille va aussi à une école d'immersion française. Elle aime beaucoup la langue. Je crois c'est la bonne façon d'apprendre une langue. On doit apprendre une langue comme ça, comme un outil pour communiquer, non pas comme une matière académique.

     

    // Je suis québécoise et j'aimerais pouvoir envoyer mes enfants dans une école d'immersion anglaise...  mais la loi ne nous le permet pas.  Il faudrait que je les envoies dans une école à 100% privée et c'est alors immensément cher. En plus je suis en campagne alors ces types d'écoles sont vraiment trop loin et sans transport scolaire.  Alors nous avons décidé de ne parler qu'anglais à la maison, nos enfants apprennent le français à l'école.  C'est beaucoup de travail, mais si on veut qu'elles soient bilingues c'est le sacrifice à faire.

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More