Site Feedback

Un beau salut après un mauvais programme

 

Quand je vois un patineur ou patineuse qui, avant sa prestation, bat ses jambes, les secoue, je ressens de l'empathie vers lui/elle. Je sais сe sentiment, quand les genoux tremblent et je sais comment il est compliqué à se délivrer de la tension physique et psychologique. Je n'ai pas pu m'en délivrer et j'ai échoué toute ma programme.
C'était les championnats locales de patinage artistique pour les amateurs-adultes. J'ai décidé y me participer pour mes enfants. Ils ont fait du patinage aussi et je voulais servir d'exemple de la courage. J'étais sûre dans mon programme, il était joli et assez simple. Mon dodo était un spirale d'Y que personne de pouvait pas faire. Mais quand je suis entrée vers la rambarde, j'ai senti mes genoux trembler. Je n'ai pas eu peur du public, je faisais cela seulement pour mon plaisir et pour le plaisir de mes enfants. Mais je battais mes jambes, les secouais, mais rien n'y a fait.
J'ai commencé à patiner. Le tremblement interminable m'a dérangé beaucoup. En glissant les simples retournements de trois, j'ai fais un rond plus grand que d'habitude et il a pris beaucoup du temps pour revenir sur un endroit correct. J'ai perdu le temps et j'ai fait le spiral en hâte et j'ai tombé pour la première fois sur cet élément. J'ai regretté à tomber de mon élément préféré !
Je sais ce que c'est quand le genoux tremblent. Je n'ai pas réussi mon programme et je veux que les patineurs avec qui je vais travailler aux JO n'éprouvent pas cette sentiment. Mais s'ils échoueront quand même sa prestation, je les souhaiterais de faire un beau salut comme je l'ai fait.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Un beau salut après un mauvais programme

    Quand je vois un patineur ou une patineuse qui, avant sa prestation, bat ses jambes, les secoue, je ressens de l'empathie vers/pour lui/elle. Je connais сe sentiment, quand les genoux tremblent et je sais comment il est compliqué à se délivrer de la tension physique et psychologique. Je n'ai pas pu m'en délivrer et j'ai échoué toute mon programme.
    C'était les championnats locaux de patinage artistique pour les amateurs-adultes. J'ai décidé d'y participer/de m'y inscrire pour mes enfants. Ils ont fait du patinage aussi et je voulais servir d'exemple de la courage. J'étais sûre dans mon programme, il était joli et assez simple. Mon dodo (je ne connais personnellement ce mot que comme synonyme de "sommeil"..?) était une spirale en forme de Y que personne ne pouvait rater. Mais quand je suis dirigée vers la rambarde, j'ai senti mes genoux trembler. Je n'ai pas eu peur du public, je faisais cela seulement pour mon plaisir et pour le plaisir de mes enfants. Mais même si je battais mes jambes, les secouais, mais rien n'y a fait.
    J'ai commencé à patiner. Le tremblement interminable/incessant m'a beaucoup dérangé. En glissant les simples retournements de trois, j'ai fais un rond plus grand que d'habitude et cela m'a pris beaucoup de temps pour revenir à un emplacement/une position correct(e). J'ai perdu du temps et j'ai fait la spirale en hâte et je suis tombée pour la première fois sur cet élément. J'ai regretté d'être tombée sur mon élément préféré !
    Je sais ce que c'est quand les genoux tremblent. Je n'ai pas réussi mon programme et je veux que les patineurs avec qui je travaillerai aux JO n'éprouvent pas cette sentiment. Mais s'ils échouent quand même durant leur prestation, je leur souhaite (souhaiter qqchose à qqun) de faire un beau salut comme je l'ai fait.

     

    En bleu ce sont des alternatives possibles ou des suggestions de mots plus précis encore, et en rouge les "vraies" corrections. Ce sont surtout des petits détails par-ci par-là, le texte est excellent, avec un vocabulaire super spécifique au patinage: chapeau! 

    P.S. Quel beau costume!!

     

    Un beau salut après un mauvais programme

    Quand je vois un patineur ou une patineuse qui, avant sa prestation, bat ses jambes, les secoue, je ressens/j'ai de l'empathie vers/pour lui/elle. Je sais connais сe sentiment, quand les genoux tremblent et je sais comment il est compliqué/difficile à de se délivrer de la tension physique et psychologique. Je n'ai pas pu m'en délivrer et j'ai échoué/raté toute ma mon programme.
    C'était les championnats locales locaux de patinage artistique pour les amateurs-adultes adultes amateurs. J'ai décidé d'y me participer pour mes enfants. Ils ont fait du patinage aussi/Ils ont également fait du patinage et je voulais servir d'exemple de la courage. J'étais sûre dans de mon programme/J'avais confiance en mon programme, il était joli et assez simple. Mon "dodo" était une spirale d' en Y que personne de ne pouvait pas faire. Mais quand je me suis entrée dirigée vers la rambarde, j'ai senti mes genoux trembler. Je n'ai pas eu peur du public, je faisais cela seulement pour mon plaisir et pour le plaisir de mes enfants. Mais je battais frappais mes jambes, les secouais, mais rien n'y a fait.
    J'ai commencé à patiner. Le tremblement interminable m'a beaucoup dérangé beaucoup. En glissant/faisant les simples retournements de trois, j'ai fait un rond plus grand que d'habitude et il m'a pris beaucoup de temps pour revenir sur un endroit correct. J'ai perdu le du temps et j'ai fait la spirale en hâte et j'ai je suis tombée pour la première fois sur cette élément figure. J'ai regretté à d'être tombée de sur mon ma élément figure préférée !
    Je sais ce que c'est quand les genoux tremblent. Je n'ai pas réussi mon programme et je veux que les patineurs avec qui je vais travailler aux JO n'éprouvent pas cette ce sentiment/cette sensation. Mais s'ils échoueront échouent quand même/tout de même sa leur prestation, je leur souhaiterais de faire un beau salut comme je l'ai fait.

     

    C'est du très bon travail. Quelques erreurs (pas très graves), mais c'est un très bon article. Continue tes efforts !

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More