Site Feedback

Mémoire

 

J’ai cinque ans. Je suis dans la maison de mon oncle Dominic, mais je ne le connais très bien. C’est le frère de mon père et nous ne parlons quasiment jamais avec sa famille. Quand je demande à maman pourquoi, elle répond simplement: “Politiques.” Je ne comprends pas ce mot, mais c’est sans importance.
C’est mieux comme ça.

J’aime la maison de mon oncle parce qu’elle est grande, et elle me fait penser aux châteaux. Aujourd-hui, les fenêtres sont ouvertes. Il y a du soleil et il fait beau parce que nous sommes au début d’août. Actuellement, j’ai chaud e soif parce que je porte un pantalon noir avec une chemise blanche et une cravate. Ces vetêments m’énervent parce qu’ils me grattent. Je voulais porte un short et des sandales, mais maman ne m’a pas permis ce matin. Il y a beaucoup de gens chez mon oncle, et tout le monde porte les vêtements élégants. Je reconnais quelques personnes, mais la plupart sont étrangers. Elles me rendent nerveux un peu. Néanmoins, je suis content parce que je sens les fleurs de jasmine qui sont les préférés de ma tante Carol. En ce moment, elle est couchée davant moi en reposant dans une sorte du lit. En réalité, le “lit” c’est vraiment un cercueil mais je suis trop jeune et je ne sais pas qu’elle est morte. Touts me disent qu’elle est “endormie” et puis ils éclatent en sanglots. Je veux demander pourquoi, mais je ne dis rien.

C’est mieux comme ça.

Je m’approche de ma tante et je veux luis faire un gros câlin parce que j’adore son parfum ! Mais je sens que quelque chose est faux ici. Il y a une certaine odeur qui mélange avec laquelle de jasmine. Bien sûr, c’est l’ordeur de formaldehyde, mais je ne le sais pas. Je suis simplement un petit garçon. Pleusiers années d’ici, quand je serai grand, j’associerai l’ordeur de jasime à la mort, mais pour le moment, à ce moment-là en fait, dans la maison de mon oncle, je ne sais absolument rien.

Je suis trop jeune.

Malgré l’hésitation, je tend la main et je touche le visage de ma tante. La peau me semble faite de plastique et cire. Elle est froide. Soudain, j’ai une sensation effroyable au bout des doights. Je me retire la main tout de suite. J'ai peur. Cette nuit-là, ferai un cauchemar des statues faites de cire et qui sentent comme jasime. Mais pour le moment, je suis frappé par une indéfinissable peur qui me rend entièrement géle.

Comme une statue de cire.

Share:

 

0 comments

    Please enter between 0 and 2000 characters.

     

    Corrections

    Mémoire(s) ?

    J’ai cinq ans. Je suis dans la maison de mon oncle Dominic, mais je ne le connais pas très bien. C’est le frère de mon père et nous ne parlons quasiment jamais avec sa famille. Quand je demande à maman pourquoi, elle répond simplement_: “Politiques.” Je ne comprends pas ce mot, mais c’est sans importance.
    C’est mieux comme ça.

    J’aime la maison de mon oncle parce qu’elle est grande, et elle me fait penser aux châteaux. Aujourd-hui, les fenêtres sont ouvertes. Il y a du soleil et il fait beau parce que nous sommes au début du mois d'Août (ou "parce que nous sommes début Août"). Actuellement, j’ai chaud et soif parce que je porte un pantalon noir avec une chemise blanche et une cravate. Ces vêtements m’énervent parce qu’ils me grattent. Je voulais porter un short et des sandales, mais maman ne me l'’a pas permis ce matin. Il y a beaucoup de gens chez mon oncle, et tout le monde porte des vêtements élégants. Je reconnais quelques personnes, mais la plupart sont des étrangers (ou "me sont étrangères"). Elles me rendent un peu nerveux. Néanmoins, je suis content parce que je sens les fleurs de jasmin qui sont les préférés de ma tante Carol. En ce moment, elle est couchée devant moi en reposant dans une sorte de lit. En réalité, le “lit” n'est vraiment qu'un cercueil mais je suis trop jeune et je ne sais pas qu’elle est morte. Tous me disent qu’elle est “endormie” et puis ils éclatent en sanglots. Je veux demander pourquoi, mais je ne dis rien.

    C’est mieux comme ça.

    Je m’approche de ma tante et je veux lui faire un gros câlin parce que j’adore son parfum ! Mais je sens que quelque chose est faux ici. Il y a une certaine odeur qui mélange avec laquelle de jasmin. (tu veux peut être dire : "Il y a une odeur qui se mélanger à celle du jasmin"). Bien sûr, c’est l’odeur de formaldehyde, mais je ne le sais pas. Je suis simplement un petit garçon. Dans plusieurs années, quand je serai grand, j’associerai l’ordeur de jasmin à la mort, mais pour le moment, à ce moment-là en fait, dans la maison de mon oncle, je ne sais absolument rien.

    Je suis trop jeune.

    Malgré l’hésitation, je tend la main et je touche le visage de ma tante. La peau me semble faite de plastique et de cire. Elle est froide. Soudain, j’ai une sensation effroyable au bout des doigts. Je retire la/ma main tout de suite. J'ai peur. Cette nuit-là, ferai un cauchemar à propos de statues faites de cire et qui sentent le jasmin. Mais pour le moment, je suis frappé par une indéfinissable peur qui me rend entièrement gelé.

    Comme une statue de cire.

    Write a correction

    Please enter between 25 and 8000 characters.

     

    More notebook entries written in French

    Show More