Site Feedback

Resolved questions
Faut-il employer le subjonctif après le verbe espérer?

For learning: French
Base language: French
Category: Language

Share:

1 comment

    Please enter between 2 and 2000 characters.

     

    Answers

    Sort by:

    Best Answer - Chosen by the Asker
    Bonjour Tacha, heureuse de te retrouver ici,

    Comme tu le sais déjà, en français, les verbes volitifs, se construisent régulièrement avec le subjonctif. Mais le verbe « espérer », qui en fait partie, fait exception à cette règle. En on le trouvera construit avec l’indicatif futur (ou au conditionnel à valeur de futur dans le passé), comme dans les exemples suivants:

    "J’espère que tu trouveras un emploi."
    "J'espérais qu'il trouverait un emploi."

    "J'espère qu'il aura trouvé un emploi."
    "J'espérais qu'il aurait trouvé un emploi."

    Ainsi, généralement l’expression « espérer que » est suivi de l’indicatif dans les phrases affirmatives quand le fait est considéré dans sa réalité. Une explication qui a pu être donnée par les grammairiens est qu'il vient du verbe latin «sperare» qui signifie «attendre».
    Le verbe français «espérer qqc» aurait donc pris le sens de «attendre avec confiance qu’une chose se réalise». Cette chose attendue serait donc considérer comme certaine, d’où l’emploi de l’indicatif.
    On peut, cela dit, trouver dans certains cas le subjonctif. Le verbe «espérer» se rapproche alors des verbes comme souhaiter ou des verbes de sentiment.

    « Nous espérons tous qu’il puisse se rétablir rapidement.»

    En revanche, on utilisera le subjonctif dans les phrases négatives, interrogatives ou avec proposition et dans les phrases à l’impératif (affirmatif et négatif). Il marque alors l’irréalité d’un fait ou encore un souhait. Voici quelques exemples:

    « Elle n’espère pas qu’il aille travailler à Paris.»
    « Espère-elle qu’il aille travailler à Paris? »
    « Elle espère tellement qu’il aille travailler à Paris. »
    « Espérons qu’il aille travailler à Paris ! »

    Cela dit, là encore, dans certains cas, l’indicatif est possible (qui marque la réalité du fait):
    Elle espère tellement qu'il travaillera à Paris.
    Espérons qu’il travaillera à Paris.

    Espérant que cela te sera utile, je te souhaite une très bonne fin de journée.

    Submit your answer


    Please enter between 2 and 2000 characters.

    If you copy this answer from another italki answer page, please state the URL of where you got your answer from.