Site Feedback

Resolved questions
Pouvez vous me corriger cette expression écrite? s.v.p

Elle parle d'un géant qui veut toujours aider les autres mais il fait toujours le contraire sans faire attention.
Voilà :
Il était une fois , un géant qui vivait dans le bois , solitaire,il n'a pas eu ni des amis ,ni une famille .Mais il était serviable.
Un jour, dans une belle journée , le géant se leva comme d'habitude pour chercher de quelqu'un qui est besoin de lui . Pendant qu'il soit errait , il a entendu une gueulante d'une petite fille qui demande l'aide. Il a suivi sa voix jusqu'à ce qu'il l'a trouvée entourée par des animaux prédateurs , lorsqu'ils viennent de l'attraper , le géant la emporter et l'a mis en haute de la montagne pour que les animaux ne puissent pas arriver à elle ensuite il est allé et la laissa là bas et il pensait qu'il l'avait aidée.

J'ai pas trouvée une situation finale , s.v.p aider moi à la faire . Merci à l'avance <3

For learning: French
Base language: French
Category: Other

Share:

0 comments

    Please enter between 2 and 2000 characters.

     

    Answers

    Sort by:

    Best Answer - Chosen by Voting
    Tout d'abord, je changerais les temps de certains verbes : par exemple, quand tu dis "il n'a pas eu ni des amis, ni une famille", il s'agit d'une description, d'un fait qui dure, et on utiliserait plutôt l'imparfait. Avec la tournure correcte, cela donne : "il n'avait ni amis, ni famille". De plus, quand tu décris les actions du géant ("il a suivi sa voix", "la emporter", etc.), il vaudrait mieux utiliser le passé simple. Il est vrai qu'on utilise beaucoup plus le passé composé à l'oral, mais à l'écrit le passé simple s'utilise plus.
    D'autre part, le terme correct pour "gueulante" serait "cri" : "il entendit le cri d'une petite fille".
    Si tu recherches des idées pour la fin, tu pourrais dire que la petite fille n'échappe pas à l'attaque des loups, et que les villageois pensent que c'est la faute du géant. Ils iraient chez lui pour le condamner, mais un témoin, qui aurait vu que le géant avait tenté d'aider la petite fille, convaincrait les villageois que le géant a de bonnes intentions, et qu'ils devraient lui laisser une chance de le prouver. Alors les villageois exploiteraient le géant, en lui faisant faire les corvées que tout le monde refuse de faire dans la ville. Puis ils se rendraient compte que le géant les fait toutes sans broncher, ce qui prouve sa bonté. Au final, ils vivraient en harmonie et le géant aiderait les villageois à construire leurs maisons, tout les trucs plus faciles de part sa grande taille, tandis que les villageois useraient de leurs talents pour récompenser à leur tour le géant.

    Submit your answer


    Please enter between 2 and 2000 characters.

    If you copy this answer from another italki answer page, please state the URL of where you got your answer from.