Site Feedback

Resolved questions
Aidez-moi, SVP

 

Et l’opposition aux parents – aux enseignants quelque fois – n’est pas une nécessité, même si les « spécialistes » estiment que non seulement la crise existe, mais encore qu’il vaut mieux la faire tôt que tard. Nous savons maintenant que l’erreur d’analyse tient au fait que la plupart des psychologues, psychiatres, psychanalystes et médecins parlent de l’adolescence sur la base d’observation de jeunes en difficulté psychologique ou sociale, essayant de comprendre et de dessiner le « normal » à partir du « pathologique ».
1.il vaut mieux de faire quoi tot?
2.Nous savons maintenant que l’erreur d’analyse tient au fait que la plupart des psychologues, psychiatres, psychanalystes et médecins parlent de l’adolescence sur la base d’observation de jeunes en difficulté psychologique ou sociale, essayant de comprendre et de dessiner le « normal » à partir du « pathologique ».
que ce qu'il veut dire?dessiner le « normal » à partir du « pathologique ». ???

For learning: French
Base language: French
Category: Language

Share:

0 comments

    Please enter between 2 and 2000 characters.

     

    Answers

    Sort by:

     

    Best Answer - Chosen by the Asker
    Bonjour !

    1 - Oui, il vaut mieux faire sa "crise d'adolescence" plus tôt en âge que plus tard.

    2 - Ici, on a un emploi imagé de "dessiner". Cela veut dire, me semble-t-il, "se donner une représentation ou un modèle de fonctionnement (scientifique ou théorique) psychologique de l'individu normal à partir de ce que l'on observe chez l'individu atteint de dysfonctionnements pathologiques.

    On pourrait reformuler et étoffer la fin de la phrase pour la rendre plus compréhensible : "..., en essayant de comprendre et de se représenter le fonctionnement psychologique des adolescents normaux à partir de ce qu'ils observent auprès de ceux qui sont leurs patients et qui présentent des comportements ou des traits pathologiques."

    Cordialement.

     

    1. Il vaut mieux faire "la crise d'adolescence" tôt que tard.
    2. C'est-à-dire que tous ceux qui sont dans les professions médicales ont plus souvent contact avec les adolescents "pathologiques" (en général, on ne consulte le médecin que quand on a un problème médical à résoudre), et à force d'observer ces adolescents en crise, ces professionnels de santé concluent incorrectement que ces comportements pathologiques sont "normaux".

    Submit your answer


    Please enter between 2 and 2000 characters.

    If you copy this answer from another italki answer page, please state the URL of where you got your answer from.