Site Feedback

Resolved questions
"sonner" et "se faire entendre"

J'ai une question sur la différence de la nuance.
Quand je lisais "La Peste" de Camus aujourd'hui, j'ai rencontré à une expression "se faire entendre".

Citation:
Après le déjeuner, Rieux relisait le télégramme de la maison de santé qui lui annonçait l'arrivé de sa femme, quand le téléphone se fit entendre.

J'ai compris le sens de cette sentence, mais parce que je trouve "téléphone a sonné." plus souvent que cette expression, j'ai pensé que Camus avait eu l'intention spéciale pour la choisir.
En comparaison de "le téléphone a sonné", j'ai une impression que cette expression "le téléphone se fit entendre" nous fait mettre dans la position de ce qui entend le son du téléphone, c'est-à-dire celle de Rieux.
Qu'en pensez-vous ?

For learning: French
Base language: French
Category: Language

Share:

1 comment

    Please enter between 2 and 2000 characters.

     

    Answers

    Sort by:

    Best Answer - Chosen by Voting
    A mon avis le choix du verbe "se faire entendre" sert à renforcer l'expressivité de l'action, à donner plus d'importance au fait que le téléphone sonne.
    S'il s'agissait de se mettre à la place du personnage on dirait plutôt "on entendit le téléphone sonner".

    Submit your answer


    Please enter between 2 and 2000 characters.

    If you copy this answer from another italki answer page, please state the URL of where you got your answer from.