5 façons dont l’espagnol peut améliorer vos affaires
Espagnol

5 façons dont l’espagnol peut améliorer vos affaires

À l’instar de l’anglais des affaires, l’espagnol des affaires constitue un moyen efficace pour se projeter vers de nouveaux horizons. Néanmoins, un vocabulaire espagnol des affaires restreint représente un frein pour communiquer avec des interlocuteurs hispanophones. Par conséquent, apprendre l’espagnol est la solution idoine pour remédier à ce problème. Parlé par plusieurs centaines de millions de personnes, l’espagnol est un atout majeur dans un milieu des affaires multiculturel. Vous vous demandez peut-être si le moment est venu d’apprendre l’espagnol. Afin de trancher par vous-même, considérez ces 5 manières dont cette langue peut vous être utile dans vos affaires.

Espagnol des affaires : un précieux sésame pour accéder au monde hispanophone

Parler l’espagnol des affaires est un avantage compétitif indéniable sur plusieurs plans. Sson apprentissage s’avère un investissement valable pour les opérateurs désireux de s’étendre au-delà de leur marché local. Par exemple, l’étude de la langue peut vous aider à mieux intégrer les milieux d’affaires hispaniques. La langue vous permet aussi de comprendre les cultures des hispanophones et de mieux adapter votre modèle économique.

1. Profiter des opportunités d’extension sur les marchés hispaniques

Profiter des opportunités d’extension sur les marchés hispaniques

Réparti sur trois continents, le monde hispanophone représente un énorme marché pour les opérateurs économiques. En effet, nous parlons de centaines de millions de consommateurs !

Avec l’espagnol en poche, vous pouvez obtenir, entre autres, des informations primaires et pertinentes concernant :

  • Les opportunités d’affaires dans différents pays et régions
  • Les modalités d’entrée dans les marchés hispaniques
  • Les forces et les faiblesses de chaque marché
  • Les cultures locales

D’un point de vue pratique, un vocabulaire espagnol des affaires fourni vous permet de bien communiquer avec votre clientèle. Après tout, quoi de mieux que de se rapprocher des gens en utilisant la langue qu’ils comprennent le mieux ? Exposée à la culture des consommateurs, votre entreprise pourra adapter son offre en conséquence. Aussi, il vaut mieux vous lancer dans les secteurs porteurs ou les niches à développer, suivant vos capacités financières.

Par exemple, le marché espagnol se caractérise par la prédominance du secteur tertiaire, notamment le textile et le e-commerce. Côté alimentaire, la consommation de l’huile d’olive est importante.

Sur le plan industriel, le secteur de l’énergie représente une niche, puisque l’Espagne dépend fortement des pays étrangers. Il faut aussi noter que le tissu industriel du pays est très orienté vers la métallurgie, la cimenterie et l’industrie chimique.

Il ne faut pas oublier que l’accès à l’Espagne est un atout pour intégrer le marché sud-américain, qui est plus vaste que celui du pays européen. Aussi, faut-il rappeler que la quasi-totalité de l’Amérique latine parle espagnol.

2. Vous ressourcer sur le marché hispanophone 

L’influence de l’espagnol des affaires ne se limite pas à l’ Europe. À présent, examinons la position des opérateurs économiques en qualité de clients dans différents marchés d’Amérique du Sud. Plusieurs États d’Amérique latine regorgent de ressources naturelles importantes. Fort d’un vocabulaire espagnol des affaires conséquent, vous bénéficiez d’un pouvoir de négociation pour obtenir vos fournitures des pays sud-américains. Il faut reconnaître que la proximité linguistique peut être un vecteur de traitement préférentiel de la part de vos clients. Par conséquent, c’est un atout à ne pas négliger.

Si vous opérez dans le secteur industriel, de nombreux pays d’Amérique du Sud sont de grands fournisseurs de matières premières. Outre les pays appartenant aux autres groupes linguistiques, vous disposez d’une bonne base pour comparer les options en matière d’approvisionnement. C’est l’occasion de tirer profit de prix compétitifs en comparaison à d’autres pays. Par exemple, vous pouvez vous approvisionner en pétrole, cuivre, denrées diverses de certains pays d’Amérique du Sud.

Revenons en Europe, en France notamment. L’Espagne et la France entretiennent d’étroites relations commerciales. À titre d’illustration, en 2020, l’Espagne était le principal fournisseur et 4e client de la France. Parmi les produits espagnols importés par la France, on retrouve le cuivre, le cobalt, le manganèse, etc. Côté agroalimentaire, nous pouvons citer : le café, le cacao, le piment, etc.

Par conséquent, depuis la France par exemple, vous pouvez obtenir d’excellentes matières premières venues d’Espagne. Cette dernière n’est pas le 1er fournisseur de l’Hexagone par hasard. Vous aussi pourrez probablement trouver de bons fournisseurs à des prix compétitifs dans le pays ibérique. Votre espagnol des affaires vous sera certainement d’une réelle utilité dans l’approche et les négociations.

3. Être courtier entre hispanophones et non-hispanophones

Si vous parlez espagnol, vous pourriez jouer le rôle d’intermédiaire entre hispanophones et non-hispanophones. Il faut dire que ce modèle d’affaires est très intéressant et relativement moins risqué que les deux premières options.

D’un côté, de nombreux opérateurs économiques cherchent à s’implanter sur le marché hispanique. De l’autre côté, des investisseurs et autres acteurs des affaires désirent s’attaquer au marché étranger. En votre qualité de courtier, vous avez la possibilité de mettre en relation investisseurs et chercheurs de financement.

Naturellement, assumer cette fonction requiert que vous possédiez un vocabulaire espagnol des affaires suffisant. Supposant que vous parlez déjà anglais, il vous sera possible d’être un interlocuteur de choix entre les parties hispanophone et non hispanophone. Ainsi, vous mènerez les discussions en espagnol et en anglais/français, avec les locuteurs respectifs de chaque langue.

En tant qu’intermédiaire, vous pourrez aisément effectuer, entre autres, les tâches suivantes:

  • La collecte et l’analyse des données de premier rang dans les langues respectives de chaque partie
  • La réalisation d’études de marché dans les langues des opérateurs économiques
  • La recherche de financements, de produits, de partenariats, etc.
  • L’assistance juridique, logistique, etc. dans le traitement des dossiers de vos clients
  • Le conseil en matière d’investissement ou du choix du marché à intégrer, etc.

Ainsi, dans cette configuration, vous tireriez vos revenus des commissions sur des contrats signés et d’autres prestations dument facturées.

4. Créer un centre linguistique espagnol

Comme c’est le cas avec d’autres langues, vous avez l’opportunité de créer un centre de formation en espagnol. Comment vous y prendre ?

Il faut savoir que vous n’avez pas besoin de connaissances en espagnol pour établir un centre de formation linguistique. Toutefois, cela est très commode qu’un promoteur de centre linguistique en espagnol s’exprime dans cette langue. Par exemple, son aptitude linguistique pourra notamment servir lors du recrutement des formateurs, pour le contrôle des enseignements, etc.

En matière de formation en espagnol, votre centre linguistique pourra être une référence pour de nombreux clients. Vous pourrez y former des particuliers, des professionnels pour les études en Espagne, les voyages d’affaires, le tourisme, etc. Il servirait d’équivalent aux centres anglais, français, etc. très répandus dans de nombreux pays. Donc, étudiez bien le marché et optez pour une implantation dans un milieu où vous auriez un avantage compétitif.

5. Créer une agence de marketing de contenu, de traduction et d’interprétation

Créer une agence de marketing de contenu, de traduction et d’interprétation

Le secteur du marketing de contenu et d’autres services linguistiques est en pleine évolution. Avec la mondialisation, les entreprises de toutes les tailles s’évertuent à marquer leur visibilité en ligne. Par conséquent, le marketing de contenu a encore de beaux jours devant lui.

Vous aussi vous pourriez suivre le mouvement, en proposant des services de création de contenu en espagnol. Ainsi, vous avez le choix entre vous spécialiser dans cette langue ou proposer des services dans d’autres langues. Comme dans le cas précédent, il est préférable que vous ayez un linguiste avec des connaissances en l’espagnol. En effet, la gestion d’une telle agence comporte des réalités qu’un professionnel de langue est mieux placé pour gérer.

Voici quelques prestations que vous pourriez proposer :

  • Rédaction web
  • Copywriting
  • Traduction
  • Interprétation
  • Référencement SEO

En somme, vous remarquez que la maîtrise d’une langue supplémentaire comme l’espagnol est source d’ouverture sur le monde hispanique. Que vous soyez à la recherche de clients, fournisseurs, cet atout peut faire la différence à plusieurs niveaux. Par ailleurs, en tant que courtier, vous jouez aussi un rôle délicat, mais fascinant. La touche linguistique est une véritable opportunité d’affaires, étant donné les enjeux de la communication multilingue. La maîtrise de l’espagnol est assurément un sentier vers une expérience humaine inédite.

Vous êtes convaincu que l’espagnol peut vous aider, même au-delà des affaires ? Alors, que diriez-vous d’étudier cette langue avec un suivi efficace, et dans un cadre convivial ? Sur la plateforme italki, cela est possible. Il faut noter que nos enseignants dispensent des cours en plus de 150 langues à des apprenants de diverses nationalités.

Pour rejoindre le mouvement, c’est simple. Consultez les profils que vous verrez et choisissez le professeur d’espagnol avec qui vous souhaitez cheminer dans votre apprentissage. Aussi, vous souhaitez en apprendre plus sur la culture espagnole ? Cet article sur 5 acteurs espagnols célèbres pourrait vous intéresser.

Related Posts