Apprendre le russe pour les affaires
Russe

Apprendre le russe pour les affaires

Dans le milieu des affaires, la Russie représente un marché intéressant pour les entreprises françaises pour sa proximité géographique. Mais aussi pour la richesse de ses matières premières. Le pays dispose de ressources importantes en pétrole, charbon, gaz, or et diamants. C’est donc un marché important. Cependant, il n’est pas toujours évident de savoir comment faire des affaires en Russie. Puisque les Russes sont connus pour être difficiles en négociation. Ainsi, si vous souhaitez vous implanter en Russie, vous devez connaître quelques codes. Mais surtout apprendre le russe des affaires pour réussir vos négociations et bâtir un réseau.

Connaître la culture professionnelle russe

Avant de commencer une négociation avec un locuteur russe. Il est indispensable de se renseigner à l’avance sur la culture professionnelle du pays. Dans les négociations commerciales, les aspects culturels sont souvent oubliés. Alors qu’il existe des différences de coutumes selon le marché visé. Connaître ces différences et les appréhender permet de réussir ses négociations commerciales.

Tout d’abord, la culture d’entreprise russe se caractérise par les trois mots suivants : ténacité, modestie et prudence. En effet, pour faire affaire en Russie, il faudra vous armer de patience. Car les négociations prennent du temps. Les Russes sont prudents et préfèrent bien réfléchir avant de se décider. Pour être sûrs de ne pas se tromper. Dès lors, il est important de respecter ce temps de réflexion. Et de ne surtout pas mettre vos négociateurs russes sous pression. Puis, le deuxième point essentiel à retenir : les Russes sont très pragmatiques en affaires. Ils sont très courtois, mais ils préfèrent ne pas s’encombrer avec des formules de politesse interminables. Comme le small talk, une technique commerciale appréciée par les Américains, consistant à tenir des conversations légères avant une négociation. Ils sont là pour parler seulement affaires ! De plus, ne soyez pas étonné de les voir stoïques durant la conversation. Ils sont juste très attentifs pour pouvoir ensuite vous questionner.

Il faut noter que, dans le contexte professionnel, les Russes sont très ponctuels et plutôt discrets. L’ordre hiérarchique est bien établi et doit être respecté. Les grandes décisions sont prises par les hauts placés. Et elles sont appliquées par les subordonnées. Puis lors d’un rendez-vous commercial, veillez à présenter votre carte de visite traduite en russe, à laisser votre interlocuteur se présenter en premier et à ramener un petit cadeau.

Connaître la culture russe Pour continuer à savoir comment faire des affaires en Russie, il est temps d’aborder les codes culturels du pays. Car, en commerce international, il est important de se renseigner un minimum sur la culture du marché visé. Afin d’adopter une bonne attitude face à ses interlocuteurs étrangers. Il ne faut surtout pas oublier que la barrière culturelle peut être encore plus dangereuse que celle linguistique. En effet, des erreurs de comportement peuvent créer des petites offenses personnelles. Et aboutir à un échec de la négociation.

Connaître la culture russe

Même si les Russes peuvent paraître froids en affaires. C’est un peuple chaleureux dont les traditions revêtent toujours un caractère important à leurs yeux. À l’instar de la tradition du toast qui permet de nouer des liens amicaux dans un contexte moins formel. Cette tradition fait partie d’un des moments clés de la vie sociale en Russie. En gros, cela consiste à lever son verre (le plus souvent à la vodka) à l’honneur de quelque chose. L’occasion pour eux de montrer à la fois leur culture et leur bienveillance. Ainsi, pour réussir vos affaires en Russie, n’hésitez pas à trinquer avec vos interlocuteurs russes, lorsque vous y êtes invité. Pensez même à préparer un toast (s’il le faut dans votre langue maternelle) pour ne pas les décevoir et gagner leur considération.

Il y a également la dimension collectiviste comme point important de la culture russe. En d’autres termes, cela signifie que les Russes aiment avoir un rapport de confiance entre eux. Plutôt que des rapports de force. Dans le monde des affaires, cela se traduit par la création de liens forts entre les deux acteurs d’une négociation. Ainsi, pour être accepté par votre interlocuteur russe, passez du temps avec lui. Faites l’effort de parler en russe en mêlant le russe des affaires avec quelques expressions amicales. Afin de créer un vrai réseau de bons partenaires.

Créer un réseau de partenaires locaux

Comme vous l’aurez compris, il n’est pas facile de faire affaire en Russie. Cela demande de la préparation pour se familiariser avec les codes culturels russes. En plus, il est préférable de trouver de bons partenaires locaux. Car sans un réseau efficace, il sera difficile de s’implanter dans le pays.

La prospection est la première étape pour bâtir un réseau. Puis, lors du rendez-vous commercial, vous devez présenter votre offre pour convaincre vos futurs partenaires. Il s’agit de fournir une présentation détaillée, tout en veillant à introduire vos nouvelles idées avec douceur. À faire passer vos instructions comme recommandations. Et non comme exigences. Car cela pourrait vous fermer les portes de contacts ou clients potentiels. Toutefois, accorder trop de concessions peut être considéré comme un signe de faiblesse.

Il s’agit également de faire bonne impression auprès de vos futurs partenaires. Puisqu’en Russie, le rapport de confiance est très important. En effet, les Russes s’intéressent autant à la personne qui vend qu’au produit vendu. C’est simple, un futur acheteur, qui ne vous aime pas, n’achètera pas votre produit, même s’il est de qualité. Cela s’applique également pour vos futurs partenaires. C’est pourquoi il est important d’entretenir de bons rapports avec vos interlocuteurs russes. Et d’entretenir la relation sur une longue durée.

Apprendre le russe des affaires : salutations professionnelles adaptées

Apprendre le russe des affaires : salutations professionnelles adaptées

Désormais, vous savez comment faire des affaires en Russie. Maintenant, il est temps d’apprendre quelques phrases essentielles pour faire bonne impression auprès de vos futurs partenaires et clients russes. Bien sûr qu’il serait plus simple de faire appel à un interprète. Mais pour bâtir une relation de confiance avec vos contacts, il est indispensable d’apprendre le russe. Car l’anglais est peu pratiqué. C’est donc plus que déterminant pour la réussite des négociations commerciales.

Nous vous conseillons de retenir quelques phrases de courtoisie adaptées au milieu des affaires. Car parfois, il y a des situations où le langage courant n’est pas suffisant. Il est donc utile de connaître le russe des affaires que vous maitrisiez la langue russe ou pas.

Tout d’abord, nous allons aborder les salutations professionnelles russes appropriées. Car vous devez connaître la différence entre un ton formel et informel pour faire bonne impression. Par exemple, lors d’un rendez-vous commercial, pour saluer votre interlocuteur russe, vous pouvez dire :

  • Здравствуйте (Bonjour lié à aucun moment précis de la journée) : Zdravstvuyte.
  • Доброе утро (Bonjour pour le matin) : Dobroye utro.
  • Добрый день (Bon après-midi) : Dobryy den.

Tandis que Привет (Privet) est un salut informel destiné aux collèges de travail ou amis. Il faut noter qu’en Russie, pour faire preuve de respect à vos interlocuteurs, veillez à utiliser leurs noms et prénoms pour s’adresser à eux. Et ne pas utiliser Monsieur ou Madame. Pour prendre des nouvelles d’une manière appropriée :

  • Как ваши дела? (Comment allez-vous ?) : Kak vashi dela?
  • Хорошо. А у вас? (Bien. Comment allez-vous ?) : Khorosho. A u vas ?

Как дела? (Kak dela?) est une formule plus informelle pour demander des nouvelles à un ami.

Puis, pour dire merci : Спасибо (Spasibo) et au revoir : До свидания (Do svidaniya).

Quelques phrases à retenir pour les réunions d’affaires Lors d’un rendez-vous d’affaires en Russie, voici quelques expressions à retenir :

  • Я согласен (Je suis d’accord) : Ya soglasen (masculin). Я согласна : Ya soglasna (féminin)
  • Всё верно (C’est correct) : Vsyo verno.
  • Пожалуй, тут я не соглашусь (Je crains de ne pas être d’accord ici) : Pozhaluy, tut ya ne soglashus.
  • Все согласны ? (Pouvons-nous tous être d’accord sur ce point ?) : Vse soglasny ?
  • Буду рад ответить на ваши вопросы (Je serai heureux de répondre à vos questions) : Budu rad otvetit’ na vashi voprosy.

Et pour finir, un peu de vocabulaire russe lié au monde des affaires :

●       Бизнес (Business) : Biznes.

  • Менеджер (Manager) : Menedzher.
  • зарплата (Salaire) : Zarplata.
  • переговоры (Négociation) : Peregovory.
  • соединение (Meeting) : Soveschaniye.
  • продажах (Ventes) : prodazhakh.

Pour conclure :

Comme nous l’avons vu plus tôt, il est important, voire indispensable, d’apprendre le russe des affaires. Car il n’est pas simple de faire affaire en Russie. Et ne pas apprendre le russe ni connaître les codes culturels du pays, pourrait constituer un frein à votre implantation en Russie. Pour approfondir le sujet et apprendre encore plus de phrases commerciales essentielles en russe, n’hésitez pas à tester notre plateforme. Car un de nos professeurs de russe pourra vous guider tout au long de votre apprentissage, en ligne et à votre rythme. Étant une langue différente du français, apprendre le russe peut sembler difficile. Mais chez italki, nous mettons à votre disposition les meilleurs professeurs de russe pour que vous appreniez à lire, écrire et parler le russe de chez vous

Related Posts