vocabul
Chinois

Combien de mots pour parler chinois ?

Parler chinois couramment est le résultat que souhaite atteindre tant recherché par de nombreux locuteurs non natifs. Ainsi, pour beaucoup, énoncer plusieurs phrases fluidement est un signe que l’apprentissage porte ses fruits. Cette performance est à saluer, étant donné la délicatesse de la langue de Confucius. Puisqu’il est aussi question de lexique, on peut se demander combien de mots sont nécessaires pour parler chinois convenablement au juste. Mais, prêtons-nous vraiment attention au nombre de mots que nous connaissons pour apprendre comment parler en chinois ? Alors, examinons vos besoins en vocabulaire, en considérant d’autres paramètres pour juger vos aptitudes en expression chinoise.

Faut-il Importe-t-il vraiment de savoir combien de mots sont nécessaires pour parler chinois ?

On ne peut pas nier qu’il faut connaître un certain nombre de termes pour pouvoir parler chinois. Cela dit, il est clairement impossible de préciser le nombre de mots à assimiler pour vous exprimer en langue chinoise. Pour preuve, personne ne sait combien de mots il a appris. D’ailleurs, il en existe un bon nombre que nous utilisons rarement, voire que nous n’employons jamais.

Donc, pour apprendre le chinois, le plus important est d’acquérir un vocabulaire pertinent, que vous pourrez utiliser directement et régulièrement.

Ainsi, cela nous amène à évoquer la question des besoins de l’apprenant. Souhaitez-vous parler la langue au niveau basique, moyen, etc. ?

Parler chinois : des niveaux d’expression différents

parler chinois Formuler une phrase courante en chinois n’est pas nécessairement synonyme de maîtrise de la langue. Pour preuve, même des novices parviennent à débiter des termes et expressions chinois. S’exprimer en chinois est une réelle compétence, qui varie selon le niveau du locuteur.

En matière de langues, il existe plusieurs degrés d’expression verbale. Par exemple, nous pouvons différencier les niveaux débutant, intermédiaire, avancé, etc.

Afin de pouvoir répondre à la question « Combien de mots pour parler chinois ? » il faudrait préalablement savoir quel niveau vous visez.

De toute évidence, le volume de vocabulaire augmentera au fur et à mesure que votre niveau progressera.

Niveau débutant

La première étape à ce niveau est d’acquérir les bases en chinois. Il s’agit de se familiariser avec la compréhension et l’expression orale et de pouvoir les mettre en pratique. Ensuite, l’apprenant doit s’initier , à l’écriture notamment en caractère simplifié. La connaissance de la culture chinoise est un plus à ne pas négliger.

Niveau intermédiaire

À ce niveau de formation, l’élève développe et approfondit ses compétences en chinois, notamment :

  • Le renforcement de la compréhension et de l’expression orale et écrite
  • L’enrichissement du vocabulaire
  • La consolidation de la grammaire

Ici, l’élève novice apprenant apprend comment parler en chinois de façon plus nette qu’au niveau palier précédent.

Niveau avancé

Arrivé à ce stade d’apprentissage, l’étudiant communique assez couramment et avec assurance. Fort des connaissances acquises lors de la phase précédente, il démontre une maîtrise importante de la langue en situations conversationnelles et à l’écrit. En outre, il est capable d’analyser des documents complexes.

Des faits intéressants sur la langue chinoise

Dans le monde, le chinois est lu et parlé en entier, ou à travers ses différents segments, par 20 % de la population. En effet, plusieurs dialectes chinois se retrouvent dans presque toutes les régions du pays. Le mandarin est le plus connu, avec plusieurs centaines de millions de locuteurs à l’échelle mondiale.

D’après une étude récente, plus de 900 millions de personnes s’expriment en mandarin, 77 millions en wu et 71 millions en yue. Cependant, d’autres dialectes existent, tels que :

  • Le jin
  • Le hui
  • Le gan
  • Le min
  • Le hakka
  • Le ping

Dans la langue chinoise, les tons jouent un grand rôle. En mazarin, il en existe 4 : plat, montant, descendant et bas. Ils sont simples à utiliser, notamment dans le hanyu pinyin, qui est une version chinoise comportant des lettres latines. Voici les caractéristiques des 4 tons :

  • Accent aigu au-dessus d’une voyelle (á) pour le montant
  • Ligne horizontale (ā) pour le plat
  • Un accent grave (à) pour le tombant symbolisé
  • Accent circonflexe inversé (ǎ) pour le bas avec.

Aussi, il existe un accent neutre indiquant qu’il n’y a ni signe ni ton sur la lettre (a).

Quelques expressions courantes chinoises

Si vous apprenez comment parler en chinois, n’oubliez pas d’en apprendre les expressions courantes. En fait, vous familiariser avec ces expressions essentielles et les proverbes chinois apporte une valeur ajoutée à votre apprentissage. Il existe de multiples proverbes chinois, qu’on utilise à diverses occasions. Par ailleurs, des questions sur les proverbes sont parfois posées dans le cadre des examens chinois de type HSK.

Voici quelques expressions chinoises courantes employées par les natifs :

  • Bonjour : 你 – ni hao (se prononce : ni h’ao)
  • Merci : 谢 xièxie (se prononce : hsié hsié)
  • Je vous en prie, de rien : 不客 – bú kèqi (se prononce : pou k’he tchi)
  • Super, génial : 好 – — hao jìle (se prononce : h’ao ti le)
  • C’est vrai : 对 – duì le (se prononce : toueï le)
  • Excusez-moi : 对 – — duìbùqi (se prononce : toueï pou tchi)
  • Ce n’est pas grave : 没有 – — méiyou guanxi (se prononce : meï yô kouann hsi)
  • Attendez une minute : 等 – — deng yíxià (se prononce : tenng yi hsia)
  • Bienvenue : 欢迎欢 – huanying huanying (se prononce : h’ouann yinng houann yinng)
  • Honoré de faire votre connaissance : 久仰 – — jiuyang jiuyang (se prononce : tio yaang tio yaang)
  • Bon appétit : 慢 – — mànmàn chi (se prononce : mann mann tch)

Capter son vocabulaire de base : où et comment ?

vocabulaire chinois À l’instar du français, il existe des catégories dont il faut rapidement s’approprier quelques termes pour un usage régulier. Bien avant d’étoffer votre vocabulaire, veillez à mémoriser un certain nombre de termes basiques en chinois. Plusieurs catégories sont concernées.

Le champ lexical de la maison

Il est impensable d’étudier une langue quelconque sans apprendre le vocabulaire se rapportant à la maison. Donc, de façon méthodique, mémorisez les mots employés pour désigner :

  • Les différentes pièces d’une maison en général et la vôtre en particulier
  • Les éléments contenus dans lesdites pièces (mobilier, vêtements, effets, accessoires divers, ustensiles, etc.)
  • Les aliments et repas
  • Les éléments externes à la maison mais compris dans la concession, etc.

Il est à noter que cette liste est non-exhaustive. Par conséquent, il faudra faire le tour de la maison pour apprendre un maximum de termes qu’on emploie régulièrement. Surtout, allez-y progressivement. Voici quelques astuces pour y parvenir sans beaucoup de peine :

  • Tendez l’oreille et observez les gestes du locuteur quand il parle
  • Posez des questions si vous ne comprenez pas
  • Conversez avec les tout petits à vos débuts
  • Constituez-vous une sorte de dictionnaire personnel si vous pouvez bien écrire

Le champ lexical de l’école

L’école est un centre d’intérêt trop important pour être négligé. Ainsi, étudiez les termes relatifs à cet espace de vie pour renforcer votre lexique de base. Rappelez-vous qu’il faut être outillé pour pouvoir parler en des situations diverses et récurrentes. Pour capter des mots, appliquez les mêmes conseils que précédemment.

Le champ lexical du marché, des achats, etc.

Il existe probablement des espaces commerciaux chinois dans votre entourage. Pourquoi ne vous exerceriez-vous pas à converser en chinois en faisant vos courses. Ainsi, vous pourriez rapidement engranger de nouveaux mots et expressions. Par exemple, apprenez comment parler en chinois de ce que vous recherchez, comment demander le prix des produits, etc. À force de répéter ces situations, vous pourrez parler la langue de Confucius.

Le champ lexical de la nourriture et des boissons

Il ne fait l’ombre d’aucun doute que manger et boire doivent être aussi inclus dans cette catégorisation. Même si vous parlez par signes pour commencer, vous devrez rapidement apprendre comment dire « J’ai faim », « J’ai soif », « Puis-je avoir de l’eau », etc.

Si vous avez un camarade chinois, vous pouvez demander son aide pour vous aider à améliorer votre expression verbale. D Probablement, des échanges réguliers vous permettront de raffiner votre langage dans un délai raisonnable.

Naturellement, n’oubliez pas d’apprendre à parler d’autres situations du quotidien comme : dormir, se baigner, sortir, travailler, etc.

En définitive, il convient de clarifier que la maîtrise du chinois ne se mesure pas au nombre de mots. Plutôt, jugez plutôt vos progrès en fonction de votre facilité à communiquer dans cette langue. On peut donc se poser la question : « Combien de temps faut-il pour bien parler chinois ? » Si vous n’êtes pas pressé, la durée n’est pas un problème, ce sont les ingrédients de l’apprentissage qui importent le plus. Par exemple, il faudrait commencer par étudier des termes courants en chinois. Aussi, un professeur de chinois qualifié pourra être d’une réelle utilité pour vous aider à parler la langue de Confucius.

Related Posts