Combien de temps pour apprendre le japonais ?
Francais

Combien de temps pour apprendre le japonais ?

« Peut-on envisager d’apprendre le japonais en 6 mois ? » vous vous demandez peut-être. Eh bien ! Cela dépend entre autres des aspects de la langue que vous voulez étudier. Il faut dire qu’il est impossible de déterminer exactement la durée de votre cheminement, même pour apprendre le japonais facile. Afin d’estimer combien de temps pour apprendre le japonais, il faut se poser certaines questions. Par exemple, pour quelle raison souhaitez-vous apprendre le japonais, quel temps êtes-vous prêt à y consacrer ? Cela aidera à estimer de manière réaliste combien de temps pour apprendre le japonais.

Combien de temps pour apprendre le japonais : quelques facteurs influençant la durée des études

La durée de l’apprentissage du japonais varie d’une personne à une autre et d’un contexte à un autre. À titre d’illustration, quelqu’un de motivé et d’assidu pourra obtenir des résultats positifs plus rapidement. En outre, les objectifs des études de langue peuvent avoir un impact sur le rythme d’apprentissage. Afin d’y voir plus clair, examinons de plus près certains facteurs.

La motivation et l’assiduité

Il faut souligner que le japonais est considéré comme l’une des langues les plus complexes à étudier. Par conséquent, son apprentissage nécessite une dose conséquente de motivation et d’assiduité. En principe. Autrement dit, un apprenant n’ayant qu’un léger intérêt pour apprendre le japonais facile ne s’investit pas beaucoup, et vice-versa.

La volonté joue un rôle majeur dans l’atteinte de vos objectifs. Donc, vous devez préparer votre mental à relever les défis qui s’annoncent. Pensez aux avantages dont vous pourrez jouir en apprenant la langue : ouverture culturelle, possibilité d’affaires, etc.

Les objectifs de l’apprentissage

Les objectifs de l’apprentissage

Vous devez clairement définir vos objectifs, à quoi vous servira la langue. Étudiez-vous la langue japonaise pour pouvoir écouter et parler ou lire et écrire ?

Pour ce qui est de l’écoute et de l’expression verbale, il est possible d’apprendre le japonais en 6 mois environ si vous vivez au Japon. À défaut, des interactions régulières avec des locuteurs japonais dans votre pays peuvent porter des fruits.

En ce qui concerne la lecture et l’écriture, vous devez apprendre les 3 systèmes d’écriture japonais : hiragana, katakana et kanji. Les deux premiers comptent chacun 46 caractères symbolisant les 46 sons primaires japonais. L’expérience de certains apprenants suggère que 2 à 4 semaines suffisent pour maîtriser les 92 symboles.

Il existe plusieurs milliers de kanji, mais environ 90 % du japonais peut s’écrire à l’aide de 1000 kanji seulement. Cela dit, le gouvernement a fixé à 2136 kanji le minimum à mémoriser pour un usage courant. Certains apprenants estiment entre 6 mois et 3 ans la durée d’apprentissage de ces kanji « de base ».

Souhaitez-vous suivre des études en japonais ? Pour devenir enseignant, vous devrez être très motivé et appliqué, car ce sera impossible d’apprendre le japonais en 6 mois.

Le temps et l’attitude  

Parfois, la volonté ne suffit pas pour apprendre une nouvelle langue, et le japonais n’est pas une exception. Indéniablement, un emploi du temps chargé ne favorisera pas votre apprentissage du japonais, surtout si vous comptez l’approfondir. Alors, il faudra allonger la durée de votre instruction. En revanche, si vous avez plus de temps, vous pourrez acquérir des connaissances plus rapidement que dans le cas précédent.

Il faut rappeler que vos habitudes peuvent aussi affecter la durée de vos études. Par exemple, ne pas demander de l’aide malgré le besoin peut sérieusement ralentir vos progrès. Dans plusieurs cas, des explications d’une autre personne résonnent mieux que celles contenues dans un manuel. Ainsi, l’élève curieux pourra profiter de l’apport de son professeur, de ses camarades, pour vite assimiler les enseignements reçus.

La méthodologie employée

Il est connu que la manière d’apprendre une langue influence le résultat obtenu. Alors, si vous utilisez la bonne méthode, vous pourrez assimiler les connaissances plus vite que sans plan d’action clair. De nombreux apprenants cèdent au découragement par manque de méthodologie, même si la langue est simple à étudier. Donc, référez-vous aux méthodes d’apprentissage éprouvées pour évoluer normalement.

Bien qu’il existe plusieurs moyens d’apprendre la langue nippone, certaines approches s’avèrent efficaces que d’autres selon les profils des apprenants. Par conséquent, identifiez celles qui vous permettent d’obtenir des résultats probants. Par exemple, certaines personnes possèdent des capacités auditives particulièrement élevées. Ces dernières pourraient miser plus sur les contenus audios pour apprendre plus rapidement. En revanche, d’autres apprenants se démarquent par des aptitudes visuelles au-dessus de la moyenne. Celles-là pourraient plus tabler sur la lecture, des ressources vidéo, etc. Dans tous les cas, il est plus intéressant de combiner optimalement différentes méthodes pour étudier le japonais.

Le rapport à la langue

En raison de nombreuses similitudes linguistiques, il est plus facile pour un Français d’apprendre l’anglais, l’espagnol, l’allemand, etc. En effet, on note des ressemblances alphabétiques, scripturales, etc., qui simplifient leur apprentissage pour les locuteurs de ces langues. La langue japonaise est extrêmement différente des langues occidentales susmentionnées. En conséquence, il faut d’abord se familiariser avec le système d’écriture japonais sans parler d’autres aspects complexes. Cette « transition » prend forcément du temps, ce qui rallonge le temps d’apprentissage du japonais pour les nationalités évoquées.

Combien de temps pour apprendre le japonais : quelques estimations

Combien de temps pour apprendre le japonais : quelques estimations

Il ressort des estimations officielles que 2200 heures d’apprentissage seraient nécessaires pour parvenir à un niveau avancé. Cela correspond au test de langue japonaise Japanese Language Proficiency Test (JLPT) N2 ou N1. Se déclinant en 5 niveaux (N5 à N1), le JLPT permet de jauger vos aptitudes en japonais.

Il est à noter qu’il n’est possible de franchir qu’un niveau à l’issue du test d’aptitude. Par conséquent, votre apprentissage sera plus long si vous visez un niveau élevé en japonais. En revanche, votre formation sera moins longue si vous recherchez juste des bases dans la langue. À titre indicatif, voici des estimations relatives à la durée de l’apprentissage de langue nippone :

  • N5 : 325 heures à 600 heures
  • N4 : 575 heures à 1000 heures
  • N3 : 950 heures à 1700 heures
  • N2 : 1600 heures à 2800 heures
  • N1 : 3000 heures à 4800 heures

Il faut relever que ces chiffres ne s’appliquent pas à tous, car nous possédons des capacités différentes et vivons des situations spécifiques. Ainsi, il n’est pas exclu que vos performances excèdent nettement ces données.

Des erreurs à éviter pour avancer sûrement

Favorisez votre réussite en observant certains conseils pertinents :

  • Il est établi que chacun est différent dans sa manière d’apprendre. Il est donc important que vous identifiiez clairement votre profil afin d’éviter certains déboires. En effet, certains apprenants n’obtiennent aucun résultat après de longs mois, voire des années d’études. Rappelez-vous que la méthode utilisée par untel n’est pas forcément celle qui vous convient. Donc, adaptez toujours la méthode à vos spécificités tout en évitant de tomber dans le laxisme.
  • Mettez-vous à l’abri de l’esprit défaitiste en cours de chemin. Même parfois bien lancée, une aventure linguistique peut arriver à épuisement en raison du découragement. Quoique la voie du savoir soit parsemée d’embûches, opposez-y la motivation nécessaire pour continuer à avancer.
  • Par ailleurs, évitez de vous mettre une pression inutile. Il n’est pas nécessaire de vous « tuer à la tâche » alors que vous disposez du loisir d’avancer doucement. Cela dit, on comprendra que vous accélériez le processus si vous devez être rapidement opérationnel en japonais.
  • N’hésitez pas à vous renseigner auprès des locuteurs natifs ou de locuteurs natifs avancés. Le japonais étant une langue délicate, saisissez toute opportunité de clarifier un concept, un enseignement.

En somme, il ressort qu’il est impossible de déterminer exactement combien de temps pour apprendre le japonais. Toutefois, vous devez tenir compte des paramètres affectant la durée de votre apprentissage pour bien mener votre projet. Naturellement, la période d’étude varie du niveau de compétences que vous recherchez. Même si des estimations en termes de volume horaire sont suggérées, avancez raisonnablement à votre rythme. De nombreux apprenants éprouvent des difficultés pour apprendre seuls. Il faut peut-être songer à vous faire assister si c’est aussi votre cas.

Et si vous appreniez le japonais en ligne ?

Afin de simplifier la tâche et raffiner votre expérience d’apprentissage, italki vous propose un accompagnement de qualité. S’appuyant sur son réseau d’enseignants qualifiés, notre plateforme vous permet d’apprendre plus de 150 langues.

Comme des milliers d’apprenants, vous pourriez aussi rejoindre l’aventure en choisissant un professeur pour vous encadrer de bout en bout. D’ailleurs, retrouvez sur notre blog dix conseils de professeurs pour apprendre le japonais.

Alors, que diriez-vous d’apprendre la langue aux côtés d’un professeur de japonais qualifié ? Vous désirez en savoir plus sur nos services ? N’hésitez donc pas à nous contacter.

 

Related Posts