Comment écrire en coréen facilement
Coreen

Comment écrire en coréen facilement

Si vous souhaitez apprendre à écrire en coréen, il y a certaines choses à savoir avant de commencer votre apprentissage. Voyons tout cela ensemble. Tout d’abord, l’alphabet coréen est le hangul – ou hangeul. Celui-ci est plus simple que la plupart des alphabets ! C’est déjà une très bonne chose. Ainsi, apprendre un caractère coréen ne sera pas une épreuve. Si on le compare à l’alphabet japonais ou chinois, le système d’écriture coréen est un jeu d’enfant. Il se compose de 24 lettres, dont 14 consonnes et 10 voyelles. Dans cet article, nous vous donnons de superbes techniques pour maîtriser l’écriture du coréen.

Pour réussir à écrire en coréen: les différentes techniques

Les locuteurs de langues latines ou anglo-saxonnes pourraient être angoissés à l’idée d’apprendre une langue différente. Cependant, le coréen est une langue élégante et très facile à apprendre. Si vous envisagez de voyager en Corée du Sud, vous serez certainement soulagé ! Bien évidemment, le hangul, l’alphabet coréen, exige du temps et du dévouement pour être maîtrisé. Apprendre à écrire en coréen correctement ne se fait pas en un jour. Alors, comment se lancer dans cet apprentissage ?

Premièrement, détendez-vous. Le hangul a été créé pour que les Coréens puissent apprendre à lire et à écrire rapidement. “Han” signifie “coréen” et “gul” signifie “lettre”. En associant ces deux syllabes, vous obtenez “lettre coréenne” ou “alphabet coréen”. C’est tout simple !

Ensuite, si vous êtes déterminé à apprendre le coréen, vous devez établir des objectifs sur votre parcours d’apprentissage. De cette façon, vous resterez concentré et bien plus investi !

Il vous faudra noter chaque caractère coréen sur un bloc-notes et tenter de le mémoriser. Heureusement, vous pourrez mémoriser cet alphabet très simple en seulement quelques séances. Même si vous ne connaissez pas un mot en coréen, vous ne devrez pas prendre énormément de temps. Il est recommandé de s’entraîner beaucoup, même si au début vous ressentez des difficultés.

Comment s’initier à l’alphabet coréen

On utilise des traits pour écrire un caractère coréen. Tous ces traits suivent une règle d’écriture. Les caractères coréens sont toujours écrits de gauche à droite et de haut en bas ! Ainsi, écrire en coréen, c’est un peu comme dessiner.

Les voyelles forment des lignes verticales et horizontales. Il y a trois manières d’écriture possibles :

1. Une ou deux lignes verticales (ㅣ)

2. Un tiret (à l’origine un point) (-)

3. Une ligne horizontale (ㅡ)

Donc, pour vous habituer au système d’écriture, il vous faudra commencer par apprendre les voyelles. Ce sont les lettres les plus faciles : elles peuvent être verticales ou horizontales.

Les voyelles simples :

ㅏ      –      /a/

ㅑ      –      /ya/

ㅓ      –      /eo/ ou /ó/

ㅕ      –      /yeo/ ou /yó/

ㅗ      –      /o/ ou /ô/

ㅛ      –      /yo/ ou /yô/

ㅜ       –     /u/

ㅠ      –      /yu/

ㅡ       –     /eu/

ㅣ       –     /i/

À ces voyelles, vous pouvez ajouter des symboles et même les faire fusionner. Cela donne les voyelles composées. Exemple : ㅏ + ㅣ = ㅐ[È], ㅗ + ㅏ = ㅘ [WA].

De même, la forme des consonnes est basée sur la forme de la bouche au moment de la prononciation.

Les consonnes simples :

ㅇ, ㄱ, ㄴ, ㄷ, ㄹ, ㅁ, ㅂ, ㅅ, ㅎ, ㅈ, ㅍ, ㅋ, ㅌ, ㅊ.

Pour créer une syllabe, on utilise toujours une consonne en premier, en la suivant d’une voyelle.  Par exemple, la lettre “ㅇ” est muette. Néanmoins, cette consonne commence le bloc syllabique. Elle est ajoutée même si l’on souhaite produire uniquement le son de la voyelle. Comme les voyelles, ces consonnes peuvent fusionner et former des syllabes très intéressantes. Ainsi, en les doublant, on crée des sons plus tendus, plus forts.

Les consonnes doubles :

ㅃ, ㅉ, ㄸ, ㄲ, ㅆ

De plus, certaines prononciations de consonnes changent en fonction de leur position dans le bloc de syllabes. Il en va de même pour leur orthographe.

Mémoriser les lettres hangul avec la romanisation

Mémoriser les lettres hangul avec la romanisation

Au début de votre apprentissage, vous serez peut-être perdu. Bien que le hangul soit assez facile, chaque personne a ses limites. Si vous avez l’impression qu’apprendre cet alphabet est une tâche impossible, ne vous découragez pas. Pour que vous soyez plus à l’aise, il y a la romanisation. En résumé, la romanisation désigne le processus de transcription d’une langue étrangère en alphabet latin. Cela vous permet d’identifier une sonorité latine dans une langue non latine. Si vous débutez, cela est très pratique, surtout si vous apprenez en autodidacte.

Cependant, notez bien que la romanisation est une ressemblance. Ce n’est pas la forme exacte du coréen. Donc, il est important de cesser d’utiliser la romanisation lorsque vous vous sentirez plus à l’aise avec l’alphabet coréen. Cela vous évitera de nombreux décalages phonétiques et vous pourrez écrire de manière plus correcte. Ainsi, même si vous êtes habitué à l’alphabet latin, sur la durée, celui-ci pourra vous causer du tort. Au début, la romanisation est la bienvenue, mais ensuite, elle peut freiner vos efforts. En principe, si vous écrivez tous vos mots coréens en alphabet latin, communiquer pourra être compliqué par la suite.

Établir un programme d’étude

Se lancer est toujours le plus difficile. Dans ces moments, avoir le soutien des paroles que nous utilisons dans notre vie quotidienne peut aider un peu. Il existe plusieurs approches qui vous aideront dans votre apprentissage de l’alphabet coréen. Bien sûr, il convient d’avancer à son rythme et surtout de comprendre ses besoins. Il faut établir un bon programme d’étude et se fixer des objectifs. Apprendre l’alphabet hangul était déjà un défi, mais il serait dommage de ne pas poursuivre ses efforts. Maintenant que vous êtes plus à l’aise avec les lettres, vous pouvez envisager d’autres leçons. Écrire le coréen facilement requiert un bon apprentissage. De nombreuses techniques sont particulièrement agréables. Vous n’aurez même pas l’impression d’étudier. D’ailleurs, ces méthodes sont souvent les plus efficaces ! La culture coréenne est de plus en plus mise sur le devant de la scène mondiale. Donc, vous retrouverez de nombreux contenus intéressants sur internet.

Des techniques d’apprentissage du coréen

Si vous avez opté pour l’auto-apprentissage, vous devez être une personne organisée. Il est très important de comprendre quelle méthode d’étude vous convient le mieux. Souvent, les apprenants apprécient de sortir des sentiers battus. Ils aiment étudier de façon ludique et divertissante. Vous pouvez regarder des vidéos sous-titrées ou des films en langue originale. En écoutant et en lisant en même temps, votre cerveau s’habituera à l’alphabet coréen. En somme, cela sera essentiel pour apprendre la langue facilement. De plus, veillez à porter une attention particulière à la façon dont les lettres sont prononcées par les Coréens. De cette manière, vous connaîtrez la prononciation correcte de la langue.

Si vous êtes fan de K-Pop, la musique phare en Corée du Sud, cela sera encore plus agréable ! Vous pourrez apprendre le coréen avec de la musique. D’ailleurs, cela sera intéressant de lire les paroles des musiques puis de les traduire. En plus des prononciations de la langue, vous mémoriserez les caractères. La pratique régulière est primordiale.

Ensuite, n’hésitez pas à noter les lettres sur un carnet. En écrivant et assemblant les mots, vous ne pourrez que les mémoriser. Si vous connaissez des locuteurs Coréens, envoyez-leur des messages en coréen ou des lettres. De même, vous pouvez installer un clavier coréen sur votre smartphone.

Puis, lorsque vous allez dans un restaurant coréen, lisez les menus et entraîner vous à vous souvenir des lettres. Vous pourrez accumuler du vocabulaire utile et progresser.

Enfin, si vous préférez les méthodes traditionnelles, privilégiez les livres didactiques. Cela vous aidera à progresser, surtout s’ils contiennent des explications et des exercices. Il faut tout mettre en oeuvre pour réussir à écrire en coréen rapidement. Le Centre Culturel Coréen à Paris vous en apprendra davantage sur cette belle langue et culturel.

Se lancer et rester motiver

Se lancer et rester motiver

Pour conclure, il convient de rappeler qu’apprendre à écrire en coréen peut vous être très utile. Si vous souhaitez agrémenter votre CV d’une nouvelle langue, cela vous sera certainement bénéfique. Si vous envisagez de partir en Corée du Sud, votre séjour sera assurément plus agréable. Enfin, pour communiquer avec des Coréens par mail, SMS ou lettre, cela sera essentiel. Vous pourrez lier de nouvelles amitiés et parfaire vos connaissances de cette belle langue.

Maintenant que vous savez comment écrire un caractère coréen, vous n’êtes plus qu’à quelques leçons de maitriser la langue. Votre apprentissage nécessite de la régularité et de la motivation. Vous devez bien vous préparer avant chaque séance. Cependant, si vous avez opté pour la voie de l’apprentissage, vous pouvez perdre votre entrain à apprendre le coréen. Pour cela, nous vous conseillons de vous rendre sur la plateforme d’apprentissage en ligne italki. Celle-ci disponibilité des cours de langue pour se former à son rythme, selon son niveau et budget. Vous pourrez trouver un professeur de coréen qualifié pour moins de 10€ par session ! Ainsi, en un rien de temps, vos progrès seront décuplés. Vous saurez comment lire le coréen en 3 mois et établirez des objectifs d’étude. N’hésitez plus à vous lancer et programmez dès maintenant votre premier cours particulier !

 

Related Posts