Quelles sont les langues parlées en France ?
Francais

Quelles sont les langues parlées en France ?

Comme la plupart des élèves qui veulent apprendre le français, si on vous demande quelles sont les langues parlées en France. Vous pensez immédiatement à la langue française et vous ignorez sûrement que d’autres langues que le français sont parlées en France. Bien que le français soit la seule langue officielle du pays, il existe de nombreuses langues régionales non reconnues comme langues officielles. Selon certaines estimations, environ 9 langues régionales sont encore utilisées sur le territoire national et plus de 40 langues dans les territoires d’Outre-mer. Avec l’immigration, de nombreuses langues étrangères venant d’autres pays sont désormais parlées en France. Nous tâcherons donc dans cet article de vous présenter ces autres langues qui sont parlées dans le pays de Molière.

Petite histoire de la langue française

Avant de vous présenter les langues parlées en France actuellement et au niveau régional, revenons un peu sur la naissance et l’évolution du français. Cette langue officielle de 29 pays est parlée par approximativement 300 millions de locuteurs dans le monde.

Pendant l’Empire romain, parler français ressemblait plus à une forme de latin vulgaire. C’est pendant le IXe siècle que la langue française se développe en un mélange de latin, de francique et de langue germanique. Toutefois, seules les classes sociales aisées venant des régions d’Orléans, de Senlis et de Paris parlaient “ le françois”. Dans les autres régions de France, on parlait “le patois” pour désigner le parler local des populations rurales. Il y avait donc l’artois, le normand, le wallon, l’orléanais, le champenois, le picard, le provençal, le limousin, le languedocien, le catalan… et la liste continue tandis que les rois parlaient le latin et le francique. Ainsi, pour les habitants d’un même pays, voire d’une même région, il était difficile de communiquer. Et il était encore plus difficile de gouverner un pays présentant autant de disparités linguistiques.

C’est pourquoi, au fil des siècles, la langue française se propage progressivement au sein de la population et des administrations royales. En 1539, grâce au roi François Ier, la signature de l’ordonnance de Villers-Cotterêts permet d’officialiser le français comme langue de l’État à la place du latin de l’Église. Néanmoins, à cette époque, une bonne partie de la population rurale continuait à parler le patois. C’est sous l’influence du cardinal de Richelieu que le français se consolide. Et c’est sous l’influence de l’abbé Grégoire (en 1790) que l’enseignement de langue française se propage au sein de toutes les classes sociales. Le but étant d’unifier le peuple et de faciliter la diffusion des connaissances.

Les langues régionales

Les langues régionales

La France regorge de cultures et de peuples différents qui utilisent encore leurs langues régionales, certes, à une petite échelle, puisque ce sont des langues non reconnues officiellement et leur enseignement n’est donc pas obligatoire dans les écoles françaises. Ainsi, de nombreuses associations ou écoles bilingues associatives décident de proposer des cours d’enseignement dans différentes régions afin de conserver et faire perdurer les traditions.

En comptant les territoires d’outre-mer en plus, la langue régionale la plus parlée est le créole antillais. Il serait utilisé par plus d’un million de personnes. Ensuite, suivent les langues d’oïl et l’occitan, avec plus d’un million de locuteurs chacun.  Au total, il existe plus de 75 langues régionales ou de langues minoritaires en France. Il s’agit de “parlés locaux” qui diffèrent du français classique. Dans la suite de cet article, vous découvrirez plus en détails 8 langues régionales.

Le breton Grâce à sa riche histoire, la France est aujourd’hui l’un des pays les plus multiculturels au monde. Tout d’abord, on estime que l’origine du peuple français est liée aux Celtes. Ce peuple issu de la famille des tribus indo-européennes a massivement envahi une partie de l’Europe occidentale entre le Ve et le IIe siècle avant notre ère. Il n’est donc pas étonnant que le breton soit une langue celtique parlée depuis plus de 1500 ans dans une région spécifique de la France : la Bretagne. C’est une langue vivante qui n’a eu cesse d’évoluer au cours de son histoire avec un vocabulaire qui n’a rien à voir avec le français. On estime à environ 225 000 le nombre de personnes qui parlent encore le breton de nos jours.

Le basque Considérée comme la plus vieille langue d’Europe, le basque est majoritairement parlé dans le département des Pyrénées-Atlantique eEt ce, depuis des milliers d’années. Cependant, il est difficile de déterminer les origines de cette langue car elle est même antérieure aux langues indo-européennes dont le français et l’espagnol sont issus. Dès lors, apprendre le basque ne vous permettra pas de parler français puisque le basque comprend peu de termes communs avec ces deux langues voisines. À l’instar des autres langues régionales, la langue basque n’a pas de statut particulier en France. Elle est langue officielle seulement pour les territoires espagnols de la Communauté autonome du Pays basque.

Le catalan Le catalan n’est pas uniquement parlé en Espagne et en Andorre. Effectivement, une partie sud de la France, plus précisément les Pyrénées de l’Est, parle cette langue aux sonorités hispaniques. À vrai dire, d’un point de vue grammatical et syntaxique, le catalan n’est pas si éloigné du français. On y retrouve même de très nombreux mots transparents. Par exemple, les chiffres en catalan sont très similaires aux chiffres français : zero, quatre, cinc et sis (zéro, quatre, cinq et six).

Le corse Bien que la langue corse ait historiquement conservé des formes italiennes dans son vocabulaire, e dites surtout pas à un Corse que leur langue est un dialecte de l’italien ! Car sur l’île de beauté, le corse est une langue à part entière, enseignée dès le plus jeune âge afin de faire perdurer les traditions. Vous l’aurez donc compris, la langue corse est encore largement parlée par l’ensemble de la population locale.

Les langues d’oïl La langue d’oïl est une langue datant du Moyen-Âge mêlant le latin et le francique. Au fil des années, cette langue évolue pour former plusieurs dialectes qui donneront progressivement naissance au français. Ces dialectes sont : l’orléanais, le picard, le normand, le champenois, le wallon, le lorrain, le bourguignon et le franc-comtois. Veuillez noter que certains dialectes comme l’orléanais est très similaire au français actuel et a donc fini par disparaître.

Le francoprovençal Le francoprovençal n’est pas vraiment une langue régionale à part entière. Il s’agit d’un groupe linguistique regroupant de nombreux dialectes tels que le lyonnais, le dauphinois, le bressan et le savoyard. Cet ensemble s’étend même jusqu’en Suisse et Italie. Aujourd’hui, le francoprovençal est plus considéré comme une variété de langues orales car il existe très peu d’ouvrages écrits.

L’occitan ou langue d’oc L’occitan ou langue d’oc est l’une des dix langues romanes issues du latin oral populaire. Aujourd’hui, on estime à 500 000 le nombre de personnes qui parlent l’Occitan quotidiennement. La langue d’oc est généralement divisée en 6 dialectes : le limousin, l’auvergnat, le provençal, le languedocien, le vivaro-alpin et le gascon. Cela concerne un tiers du territoire français. Plus particulièrement, les départements du sud : Hautes-Alpes, Bouches-du-Rhône, Isère, Var, Vaucluse, Dordogne, Landes…

Les dialectes d’Alsace et Moselle Les dialectes d’Alsace et Moselle sont d’autres langues encore parlées en France se rapprochant de la langue germanique. Car auparavant, la tribu germanique du nom des Alamans a envahi la région de l’Alsace lors des invasions barbares, puis, ce fut le tour des Francs (une autre tribu germanique). C’est pourquoi, au cours de son histoire, l’Alsace se germanise et la langue germanique s’impose. Aujourd’hui, lorsqu’on parle de dialectes d’Alsace et Moselle, on fait référence aux deux langues parlées par ces tribus : l’alémanique et le francique.

Les langues étrangères les plus couramment parlées en France

Les langues étrangères les plus couramment parlées en France

En plus du grand nombre de langues régionales parlées en France, d’autres langues étrangères issues de l’immigration sont présentes sur le territoire et elles ont pris une place importante dans la vie quotidienne. Dès lors, il n’est pas étonnant d’entendre de l’anglais, de l’italien, du polonais, du turc, de l’allemand, du berbère, du vietnamien, et de l’arabe maghrébin dans les rues de France.

L’arabe maghrébin est même la deuxième langue étrangère la plus couramment utilisée en France. Aujourd’hui, environ 3 à 4 millions de Français déclarent l’arabe maghrébin comme deuxième langue maternelle, langue qu’ils utilisent principalement à la maison. La plupart de ces locuteurs sont probablement des enfants d’immigrés de la première génération. Par ailleurs, l’arabe maghrébin se distingue des autres grands groupes du parler arabe. Cette langue est principalement utilisée en Algérie, Tunisie, au Maroc et en Libye.

Désormais, si on vous demande quelles sont les langues parlées en France vous savez immédiatement que la langue française n’est pas la seule à être utilisée sur le territoire français. On vous conseille tout de même de faire appel à un de nos professeurs de français car apprendre le français vous permettra de communiquer avec 300 millions de locuteurs. Avec italki, vous ferez des progrès significatifs en ligne et à votre rythme.