Daniel
Community Tutor
J'ai essayé de faire un résumé sur cet article: https://www.france24.com/fr/europe/20220219-la-crise-ukrainienne-au-cœur-de-la-conférence-de-sécurité-de-munich et j'aimerais bien si qqn pourrait me corriger. Les dirigeants occidentaux sont réunis à Munich, Allemagne vendredi pour trois jours avec le but de trouver une solution diplomatique par rapport à la montée des tensions sur la frontière ukrainienne à la fois que Moscou envoie des plus en plus de troupes à la région. Représenté par la vice-présidente, Kamala Harris, les États-Unis en tant que des autres pays occidentaux ont assuré qu'ils ont envie de protéger la souveraineté ukrainienne tandis que Moscou a été accusé de masser des dizaines de soldats à sa frontière avec l'Ukraine. De toute façon, le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a, de son côté prononcé un discours offensif face à la menace russe. Il a assuré qu'ils vont "défendre (leur) pays avec ou sons (leurs) alliés" dans un discours qu'il a fait en ukrainien (sûrement pour envoyer un message clair, vu qu'il débrouille en anglais et en russe) en déclarant qu'il ne sait pas ce que le président russe, Vladimir Poutine, veut mais "voilà pourquoi je propose qu'on se rencontre". Il y'en avait des autres politiciens, notamment le Premier ministre Britannique qui a appelé au paix face aux risques d'invasion russe en Ukraine. "Nous devons être unis contre la menace", a-t-il déclaré lors de la Conférence, en soulignant le "choc" pour le monde que représenterait une invasion de l'est. Entre les autres, le chancelier allemand, Olaf Scholz a qualifié de "ridicules" les accusations de la part de Poutine en citant un prétendu "génocide" qui a été perpétré dans les médias séparatistes prorusses. Il a annoncé que Poutine avance que le dans le Donbass, il y a une forme de génocide linguistique, "ce qui est vraiment, pour être très clair sur ce point, ridicule", le chancelier a déclaré à Moscou.
Feb 19, 2022 4:42 PM
Corrections · 1
J'ai essayé de faire un résumé sur cet article: Les dirigeants occidentaux se sont réunis à Munich en Allemagne vendredi pour trois jours dans le but de trouver une solution diplomatique concernant la montée des tensions sur la frontière ukrainienne à la fois que Moscou envoie des plus en plus de troupes à la région. Représenté par la vice-présidente, Kamala Harris, les États-Unis et les pays occidentaux ont assuré qu'ils souhaitent protéger la souveraineté de l'Ukraine tandis que Moscou a été accusé de masser des milliers de soldats à sa frontière avec l'Ukraine. Le Président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a, de son côté prononcé un discours offensif face à la menace russe. Il a assuré que l'Ukraine se "défendra avec ou sans ses alliés" dans un discours qu'il a fait en ukrainien (sûrement pour envoyer un message clair, vu qu'il se débrouille en anglais et en russe) en déclarant qu'il ne sait pas ce que le président russe, Vladimir Poutine, veut. C'est pourquoi il propose une rencontre avec lui. Il y a d'autres politiciens, notamment le Premier ministre Britannique, qui ont appelé à la paix face aux risques d'invasion russe en Ukraine. "Nous devons être unis face à cette menace", a-t-il déclaré lors de la Conférence, en soulignant le "choc" pour le monde que représenterait une invasion de l'est. Entre autres, le chancelier allemand, Olaf Scholz a qualifié de "ridicules" les accusations de Poutine, qui parlait d'un prétendu "génocide" qui a été relayé dans les médias séparatistes prorusses. Olaf Scholz a annoncé que Poutine avance que dans le Donbass, il y a une forme de génocide linguistique, "ce qui est vraiment, pour être très clair sur ce point, ridicule", selon les propos du chancelier à Moscou. C'est une bonne idée de résumer des articles ! N'hésitez pas à m'écrire si vous voulez que je vous accompagne dans cette démarche.
Feb 19, 2022 7:40 PM
Want to progress faster?
Join this learning community and try out free exercises!