Anny Aramayo
« Le retour de Vagues » Tout commence au bord de la mer, dans un premier plan se voit les pieds d’un homme qui se promène dans un paysage détenue dans le temps. Puis, une première inspiration lui mène vers une ville où les gens semblent paralysés dans un instant joyeux.Une belle ville française bien bohème. Maintenant, le garçon a un aspect nostalgique et triste. Soudainement, il se trouve face à un magasin d’art et ceci commence à le rappeler un moment qui paraît tellement importante pour lui. Alors, il se souvient d’avoir regardé une caméra qu’il voulait et tandis qu’il la regardait sa copine l’aidait à se décider de l’acheter. Ensuite, il paraît vouloir nier ce fait et brusquement, et s’éloigne en regardant la vue d’une ville paralysée sans aucun mouvement. A mesure que le garçon marche et avance tout semble le rappeler des moments vécus avec sa copine. Cependant, il essaie à chaque fois de s’échapper de ses souvenirs qui sont un mélange des situations agréables et blessantes. Du coup, les souvenirs le plus douloureux le font tomber au sol quand il était face à sa dernier maison. Le minute suivante, un respire de résignation lui ramène vers la maison de sa famille où tout semble rester dans un silence absolu avec sa famille gèle dans un instant. Alors, Il monte les escaliers jusqu’à sa chambre où trouve son appareil de photo analogique qui avait encore de pellicule pour prendre quelques photos. Donc, il se rapproche de sa fenêtre et prends une photo, du coup le mouvement dans le paysage retourne et son état d’esprit change au calme. Cette description, que j’ai fait est d’un cour-métrage qui appartient á Production : GOBELINS, l'école de l'image - Moïra MARGUIN. Je vous remercie pour la lecture et votre aide. je vous laisse le lien si vous voulez le regarder https://www.youtube.com/watch?v=t023ryQgguQ
Oct 15, 2020 1:05 AM
Corrections · 2
« Le retour de Vagues » Tout commence au bord de la mer, au premier plan on voit les pieds d’un homme qui se promène dans un paysage détenue dans le temps. Puis, une première inspiration l’emmène vers une ville où les gens semblent paralysés dans un instant joyeux.Une belle ville française bien bohème. Ensuite, le garçon a un aspect nostalgique et triste mais soudainement il se trouve face à un magasin d’art et celui-ci commence à lui rappeler un moment qui paraît tellement importante pour lui. Alors, il se souvient d’avoir regardé une caméra qu’il voulait et tandis qu’il la regardait sa copine l’aidait à se décider à l’acheter. Ensuite, il paraît vouloir nier ce fait et brusquement il s’éloigne en regardant la vue d’une ville paralysée sans aucun mouvement. A mesure que le garçon marche et avance tout semble lui rappeler des moments vécus avec sa copine. Cependant, il essaie à chaque fois de s’échapper de ses souvenirs qui sont un mélange de situations agréables et blessantes. Du coup, les souvenirs les plus douloureux le font tomber au sol quand il était face à sa dernière maison. La minute suivante, un respire de résignation le ramène vers la maison de famille où tout semble être rester dans un silence absolu avec sa famille gelée dans un instant. Alors, Il monte les escaliers jusqu’à sa chambre où il trouve son appareil photo analogique qui avait encore une pellicule pour prendre quelques photos. Donc, il se rapproche de sa fenêtre et prends une photo, du coup le mouvement dans le paysage se retourne et son état d’esprit change pour revenir au calme. Cette description, que j’ai fait est d’un cour-métrage qui appartient à la Production : GOBELINS, l'école d’image - Moïra MARGUIN. Je vous remercie pour la lecture et votre aide. je vous laisse le lien si vous voulez le regarder https://www.youtube.com/watch?v=t023ryQgguQ
Merci pour ton partage :)
October 16, 2020
Want to progress faster?
Join this learning community and try out free exercises!
Anny Aramayo
Language Skills
French, Italian, Spanish
Learning Language
French, Italian