Roxana
En écoutant un podcast sur les introvertis, je me suis demandé pourquoi jamais avant je n’avais pas pensé que ça peut être quelque chose de normal ce que je ressentais comme une adolescente, et aussi plus tard, pendant toute ma vie en fait. Le sentiment qui m’empêchais de m’exprimer comme le faisaient beaucoup d’autres gens, de répondre aux questions dont je savais la réponse, ou par exemple d’être volontaire pour lire une rédaction à haute voix pour le reste de la classe. Ce sont peut-être les autres qui m’ont provoqué ce sentiment de culpabilité, de ne pas se sentir normale ou assez bonne. Mais moi aussi je l’ai toujours vu comme quelque chose de négatif. Les extravertis sont plus agréables. Ceux qui sont toujours prêts de parler de n’importe quoi et changer l’ambiance, même-si, on sait bien parfois qu’ils portent un masque.
Oct 15, 2020 7:14 PM
Corrections · 2
En écoutant un podcast sur les introvertis, je me suis demandé(e) pourquoi je n’avais jamais pensé pensé que ce que je ressentais en tant qu'adolescente, mais aussi pendant tout le reste de ma vie en fait, pouvait être quelque chose de normal. Le sentiment qui m’empêchait de m’exprimer comme le faisaient beaucoup d’autres gens, de répondre aux questions dont je savais la réponse, ou par exemple de me porter volontaire pour lire une rédaction à haute voix pour le reste de la classe. Ce sont peut-être les autres qui ont provoqué en moi ce sentiment de culpabilité, de ne pas me sentir normale ou "assez bonne" (ou "assez douée", ou "à la hauteur"), mais moi aussi j'avais toujours vu ça comme quelque chose de négatif. Les extravertis sont plus agréables. Ils sont toujours prêts à parler de n’importe quoi et changer l’ambiance, même si on sait bien qu’ils portent un masque parfois.
Bonjour ! Très bon travail bravo ;)
October 17, 2020
Want to progress faster?
Join this learning community and try out free exercises!
Roxana
Language Skills
French, Persian (Farsi), Spanish
Learning Language
French, Spanish