Community Web Version Now Available
Nur Syafiee Ayub
A letter to the city of Nice / Une lettre à la ville de Nice

A letter to the city of Nice


I am so sorry.


I am so sorry for what has happened. I am so sorry that I can only watch helplessly from the other side of the world the utter chaos that has unfolded in the past hours. I, along with the rest of the world, reel with you as the aftermath of this barbaric act against humanity becomes clear. Eighty lives taken. Thousands of lives ruined. I am so sorry that the world has allowed for this catastrophe to happen.


I cry for the men, women and children along the French riviera who just wanted to see the fireworks. I cry for the great nation of France and I stand with those who tuned into the news with absolute disbelief and devastation. I am so angry, so exhausted. But I refuse to give in to barbarians who are fuelled by hatred and threatened by democracy. There will be justice for those who have perished.


Peace will win, fear will lose.


[Please excuse the attempt to translate this into my terrible French]


Une lettre à la ville de Nice


Je suis très désolé.


Je suis très désolé pour ce qui s’est passé. Je regrette d’être forcé assister impuissant d’un autre coin du monde le chaos qui a frappé la ville ces dernières heures. Le reste du monde et moi, nous sommes en deuil avec vous en réalisant clairement la réalité de ce crime contre l'humanité. Quatre-vingts vies perdues et des milliers de vies ruinées. Je regrette que le monde a permis cette catastrophe.


Je pleure pour les hommes, les femmes et les enfants le long de la Côte d'Azur qui ne voulaient que voir les feux d’artifice. Je pleure pour la grande nation qu’est la France et je suis avec ceux qui a écouté les nouvelles avec l’incrédulité et la dévastation. Je suis très en colère, je suis très épuisé. Mais je refuse de céder aux barbares qui sont contrôlés par la haine et menacés par la démocratie. Il y aura la justice pour ceux qui ont péri.


La paix triomphera, la peur perdra.
Jul 15, 2016 7:10 AM
1
2
Comments · 1
C'est horrible, qu'est ce qu'on peut dire qui n'a pas été dit sur les autres attentats, c'est un cancer qui ronge le corps de ce pays...et qui nécessite une intervention chirurgicale avec tout ce que ce mot veut dire.
July 15, 2016
Nur Syafiee Ayub
Language Skills
English, French, Malay
Learning Language
French