Community Web Version Now Available
Trésor
Que faire pour sauver le Français ?
Que faire pour sauver le français ?

Je vis dans le pays francophone le plus peuplé et je m'inquiète de la disparition lente et progressive de la langue de Molière.
Sans avoir quelque chose contre les autres langues, je suis quand même surpris de voir qu'il y a plus de posts en coréen, en allemand ou en japonais qu'en français dans la communauté d'Italki.
Je choisis d'écrire exprès ce post en français pour voir combien de francophones ou "francophiles" vont prendre part à la discussion.
Chers francophones et amoureux du français : à vos claviers pour me faire dédire mes inquiétudes de voir disparaître le français malgré tout ! 

Mar 11, 2018 3:53 PM
24
4
Comments · 24
Comme Trésor et Achille l’ont bien dit, il y a deux possibilités, selon un article publié par “Forbes”, qui a fait une étude dont les conclusions suggèrent que l’énorme croissance de la population sub-saharienne ferait de la langue française la langue la plus parlée dans le monde… au moins que les pays francophones en question ne se transforment en des pays anglophones. En tout cas, les citoyens français  n’y auront rien à voir avec la survivance de la langue de Molière. (Par parenthèse, j’ai lu quelque part que le français au Québec est plus proche à la langue de Molière que celui parlé en France.)


http://business-herald.com/enquete/le-francais-langue-du-futur


À propos du commentaire de Cesar, voici au moins une vraie discussion sur italki (pas pour chercher des partenaires) en français, avec de la representation des quatre coins de la planète (ou quelque chose comme ça — je suppose qu’il faudrait encore l’Asie). 
March 14, 2018
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Si quelqu’un va sauver le Français, ce ne seront pas les français eux-mêmes, sinon les francophiles dans les pays francophones d’Afrique.
March 11, 2018
Katarina,
Merci pour ton intervention.
Ce n'est pas mauvais que les Africains aient adopté cette langue et qu'ils en aient faite leur.
Aujourd'hui, le français est aussi considéré comme une langue africaine autant que l'espagnol en Amérique du Sud.
En tant qu'Africain et francophone, je me sens aussi concerné que les Français de France par la survie de cette langue.
Le fait d'avoir adopté le français ne nous empêche pas de parler nos langues locales. J'en suis la preuve vivante. Je parle couramment 2 langues locales (tshiluba et lingala) et je comprends assez bien 2 autres (kikongo et swahili). Et ceci n'est pas exceptionnel, puisque beaucoup de mes concitoyens sont dans le même cas sinon plus.
March 18, 2018
Au contraire, je trouve tres dommage qu'en Afrique on parle francais plus que les languees africaines que sont presque disparues.
March 18, 2018

Aujourd'hui l'anglais devient plus et plus utilisé pour des communications formelles dans tout le monde, pas seulement dans les pays francophones.

De toute façon, je ne pense pas que la langue française est en péril. Je ne connais pas beaucoup la situation dans les autres continents, mais ce que je vois ici en Europe, il y a beaucoup de gens qui étudient ou ont étudié la langue française, même s'ils ne la parlent pas couramment. Dans le continent américain, ce n'est pas la langue plus parlé, mais elle attire encore beaucoup des étudiants.

Apprendre l'anglais est devenu presque une obligation, mais avec le français, beaucoup de gens l'apprennent pour le plaisir de parler une langue que nous ouvre autant des possibilités littéraires, touristiques, gastronomiques, historiques et culturelles d'une façon générale.

Moi, je n'avais pas aucune raison particulière pour étudier le français (je dis, ce n'était pas nécessaire pour mon travail ou mes études), mais j'ai choisi de le faire parce que je pense que c'est tellement belle et je voudrais pouvoir lire Victor Hugo dans l'originel. Alors me suis mis à étudier seule pour le faire.

March 17, 2018
Show More
Trésor
Language Skills
English, French, Spanish, Swahili
Learning Language
English