Community Web Version Now Available
eva
la raison pour laquelle la société français existe le sexisme contre les femmes?

la raison pour laquelle la société français existe le sexisme contre les femmes? quel livre je peux faire une référence? merci beaucoup!

Feb 10, 2015 10:12 AM
106
2
Comments · 106

Citation de Jean de La Bruyère (1645-1696), moraliste français.

« Il faut juger des femmes depuis la chaussure jusqu’à la coiffure exclusivement, à peu près comme on mesure un poisson entre queue et tête. »

 

Pour quelle(s) raison(s) le sexisme envers les femmes est-il si présent dans la société française ?

 

Pour commencer, voici de nombreux témoignages :

http://www.viedemeuf.fr/

http://dossier-lea2-lry.blogspot.fr/

http://www.grazia.fr/societe/news/le-sexisme-ordiaire-en-france-vu-par-une-expat-591346

http://www.lepoint.fr/societe/video-du-sexisme-en-politique-la-triste-lecon-australienne-09-10-2013-1740841_23.php

 

Mai 2012 - Nouveau rapport de l'ORSE (à télécharger)

http://www.sexismeordinaire.com/

 

Ouvrage :

Petit traité contre le sexisme ordinaire de Brigitte Grésy

http://www.albin-michel.fr/auteur-Brigitte-Gresy-16575

 

Merci d'avoir posé cette question, je vais également m'instruire ;-)

 

Bonne lecture !

February 11, 2015

DEFINITIONS :

 

"Le sexisme c'est l'ensemble des actes visant à dégrader l'image de la femme."

 

Qu'est-ce que le sexisme ordinaire ?

Le sexisme ordinaire, ce sont des stéréotypes et des représentations collectives qui se traduisent par des mots, des gestes, des comportements ou des actes qui excluent, marginalisent ou infériorisent les femmes. Le sexisme ordinaire s’accroche indubitablement à la notion de genre, en tant qu’élément constitutif de rapports sociaux fondés sur des différences perçues entre les sexes et manière de signifier des rapports de pouvoir1. Il s’explique par le fait que, pour reprendre les mots de Bourdieu, «les femmes ont en commun d’être séparées des hommes par un coefficient symbolique négatif».
Le sexisme ordinaire nous fait entrer dans un univers singulier : on est dans le signe qui rejette, la parole qui exclut, le sourire qui infantilise, le dos qui se tourne, le cercle qui ne s’ouvre pas, la couleur grise qui refuse le rose.

1 Pierre Bourdieu, La Domination masculine, Paris, Seuil, 1998

 

February 11, 2015

http://www.sexismeordinaire.com/temoignage

 

Cadre dans la fonction publique, je travaille à 80 % depuis la naissance de mon 3ème enfant. Cela me permet 1 pause au milieu d'1 semaine éreintante où je me démène pour être sur tous les fronts avec 1 chronomètre greffé dans le ventre. Je ne compte plus les surcoûts de frais de garde. Mais c'est aussi 1 piège, j'ai autant de travail sinon plus qu'à 100 % et je dois constamment "m'excuser" de mes absences du mercredi ou prouver que je travaille bien. Récemment je propose à ma hiérarchie 1 projet de prise en charge de plusieurs services. Il est jugé très intéressant et on me propose le futur poste de responsable. Je demande alors comment cette prise de responsabilités sera valorisée sur mon salaire car je ne peux envisager 1 hausse de mes frais de garde et là je déclenche 1 série d'évènements que je ne contrôle plus : on me dit qu'il faut savoir prendre un poste intéressant, que rien ne peut être fait pour ma rémunération mais que si je passe 1 examen professionnel je serai nommée. Je prépare, passe et réussi ledit examen très sélectif non sans difficultés. Finalement on m'annonce que je ne serai pas nommée. Mon directeur m'adresse 1 nouvelle "note" hallucinante dans laquelle il reprend mes propos (dépassement quotidien de mes horaires théoriques) et que demain je ne suis donc pas en capacité de gérer une "promotion", et conclut que nous n'avons pas le même sens de l'engagement et des responsabilités. C'est extrêmement violent et très dur à vivre.

February 16, 2015

http://www.sexismeordinaire.com/temoignage

 

Je travaille dans la même agence que mon mari, à temps plein, tout comme lui, aux mêmes horaires et jours que lui . Cependant celui-ci est mieux payé (18 730 euros pour moi contre 23,315 euros pour lui) . Je commence à en avoir vraiment marre de cette inégalité entre homme et femme !!!

 

___

 

Lorsque je dis ne pas vouloir d'enfant, on me répond à chaque fois : "Tu dis ça mais tu verras quant ton horloge biologique se réveillera. Toutes les femmes veulent des enfants, c'est dans leurs gênes." Ok, nous sommes donc des utérus sur pattes, uniquement fait pour pondre sans qu'on aient notre mot à dire . Nous ne choisissons pas de faire des enfants, c'est notre destiné (et surtout notre seule utilité selon ces gens).

 

___

 

Je marchais dans la rue quand tout à coup un homme m'interpelle, je l'ignore. "Hé, salope je te parle !", je lui fais un doigt. Il m'a craché dessus (je précise que cet homme très courageux était à vélo et s'est enfui juste après)

February 16, 2015

http://www.sexismeordinaire.com/temoignage

 

Je suis étudiante en philosophie, dans une faculté "réputée". Mes enseignants ont la palme d'or de la misogynie, hommes ou femmes... Un comble.

Lors d'un examen oral, j'attendais mon tour et étais dans la salle où une étudiante passait son épreuve en face de l'enseignant, assez jeune.

Elle lui a fait tout un numéro de séduction type "Basic Instinct", assez caricatural. Il bombait le torse, se sentait mec... Il était ravi, exultait. L'examen en lui même était assez secondaire. Bon, elle est libre, elle fait ce qu'elle veut.

Elle part, je vais prendre sa place.
Pas de rapport de séduction de ma part. Je ne passe pas mon examen en tant que fille-à-draguer, mais étudiante. Je suis là pour les cours, point, pas dans un bar.
Ce n'est pas parce que je suis une femme hétéro que TOUS les hommes me plaisent. Je ne suis pas là pour minauder mais composer.
Vexé, le prof me méprise, toise, me coupe sans cesse. Oui, je m'intéresse au fond du sujet, je suis là pour bosser, ça le dérange... Plus je sors des références, bref, plus je suis là en tant qu'étudiante et non en tant que femelle, plus il est agressif.
Une femme dans ma faculté, doit accepter et se soumettre à l'érotisation des rapports.
Une étudiante en philo est avant tout une femelle, au service de la virilité malades des enseignants, son travail est secondaire. Il n'y a pas de regard neutre. Un regard érotique et complaisant sur celle qui joue de ses charmes, et un agressif sur celle qui ose être neutre...

February 16, 2015
Show More
eva
Language Skills
Chinese (Other), English, French, Korean, Spanish
Learning Language
English, French